Punch needle, petite introduction

Ca fait déjà un moment que je salivais enfin c’est juste une façon de parler bien entendu … Donc ça fait un moment que je salivais devant toutes les réalisations de punch needle. Ca avait l’air tout doux et surtout le rendu était top.

Après m’être documentée par-ci par-là je me suis lancée en achetant l’aiguille « magique ». J’avoue que n’étant pas certaine de maîtriser la chose je suis restée sur une aiguille bas de gamme.  On voit les limites assez facilement lorsqu’il s’agit de serrer et desserrer la vis .

Voici le modèle que j’ai choisi

Lychee-Plastic-DIY-Embroidery-Pen-Set-Stitching-Punch-Needle-Punching-Tool-Kit-Sewing-Tools-Accessories.jpg_640x640

Il en existe de nombreux et ceux qui sont les plus fiables sont ceux en bois mais il faut alors en acheter dans des tailles différentes. Pour mon modèle il suffit d’interchanger les aiguilles et le tour est joué. Ca permet dans un premier temps de bien voir la différence entre les aiguilles, leur utilité.

Si comme moi au tout début vous découvrez le concept alors voilà quelques bases qui devraient vous aider à vous déterminer dans vos achats.

Le choix de l’aiguille est déterminé par le type et l’épaisseur du fil que vous choisirez. Plus votre fil sera gros plus votre aiguille devra l’être elle aussi.

Ensuite les chiffres qui apparaissent sur le support 2,4,6,8,10,12, vous indiquent la profondeur du point c’est à dire la grosseur de la boucle. Plus le chiffre est petit plus la boucle est grosse.

Petite précision et pas des moindres le punch needle se travaille sur l’envers de la broderie. Cela signifie que vous devez dessiner votre modèle sur l’envers et que vous ne verrez vos boucles qu’une fois la broderie retournée.

Attention lorsqu’on brode il faut enfoncer l’aiguille à fond puis quand on la ressort il faut frôler le tissu avant de la renfoncer. Dans le cas contraire si le fils est trop lâche la boucle ne se fera pas. Autre élément auquel il faut être attentif le fils ne doit pas être en tension auquel cas là non plus la boucle ne se formerait pas.

Lorsque vous avez terminé de broder vous devez fixer votre travail en posant un tissu thermocollant sur l’arrière du tissu.

Toujours en ce qui concerne le matériel il faut bien choisir soin tissu. Surtout ne pas prendre du 100 %. Le tissus serait trop fragile et se déchirerait sous les coups d’aiguille. Il faut préférer un tissu avec au moins 70 % de polyester.

Dernier élément munissez vous d’un tambour à broder car sinon vous ne pourrez pas faire du punch needle. Le tissu doit impérativement être tendu.

Voilà une brève présentation et je vous propose de jeter un coup d’œil sur le blog vert cerise où vous trouverez des références pour obtenir les produits spécifiques tels ceux proposé par Amy Oxford.

Voici mes premières réalisations. Hâte de recommencer.

Pour le cœur comme pour le flammant rose j’ai mixé points plats et boucles pour jouer sur les reliefs.

Seul bémol pour ces premières réalisations le tissu qui n’était pas adapté et qui s’est donc déchiré par endroit…

 

 

 

Summer headband Projet DT Fiskarette numéro 1

Comme je vous l’avais annoncé j’ai été selectionnée pour faire partie de la desing team de fiskars du 1er juillet au 31 octobre 2018. Je vais donc partager avec vous le premier tuto réalisé, le headband.

Vous pouvez également découvrir le tuto sur la page facebook fiskars

Projet DT Fiskarette numéro 1

Thème de la création : Accessoires

Outils Fiskars :

– Combiné CutterRotatif (Ø45 mm) et Règle (12″x12″) – (réf 1016264) –
Ciseaux Classic Coupe-fil, droitiers & gauchers 12,5 cm – (réf 1005132)

Autres outils : Machine à coudre, Règle, Épingles.

L’été est enfin là, sortons les jolies robes et pourquoi pas y assortir un head band fait maison ? Voici un petit tuto pour le réaliser en un tour de mains avec peu de tissu.
Fournitures et du matériel utilisésbtr
Matériel nécessaire :
Deux bandes de tissu de 55cm par 20cm
Fils de la même couleur que le tissu
Un élastique à cheveux.
– Combiné CutterRotatif et Règle
Ciseaux Classic Coupe-fil
Machine à coudre.
Épingles.
Tapis de découpe auto cicatrisant.
règle.
Etape n°1

A l’aide de la règle de découpe avec cutter rotatif intégré couper vos bandes tissus (2 bandes de 55cm de long sur 20cm de large). J’ai plié mon tissu car on peut couper plusieurs épaisseurs en même temps avec le cutter.

 


Etape n°2

Plier vos bandes bord long vers bord long endroit contre endroit.

btr
Etape n°3

Coudre le long du bord long.
Etape n°4
Retourner la bande ainsi obtenue sur l’endroit. Répéter l’opération pour la deuxième bande. Vous obtenez ce qui apparait sur la photo précédente.
Etape n°5

Plier chaque bande en deux

btr
Etape n°6

Croiser les deux bandes l’une dans l’autre comme sur la photo.

btr
Etape n°7

Insérer l’élastique dans une des deux bandes pliées. Coudre les deux extrémités de la bande.

 


Etape n°8
Glisser l’élastique dans la deuxième bande et coudre les extrémités de cette bande.

btr

Etape n°9

Couper les petits fils qui dépassent, vous allez voir si vous les connaissez pas ces petits ciseaux sont géniaux.

btr

Etape n°10
Pour une jolie finition pincer l’élastique entre les deux épaisseurs de bande au niveau de la dernière couture . Coudre.
Faire de même au niveau de la deuxième bande.

btr
Etape n°11

Vous obtenez ceci :

btr

Conclusion :

Voilà vous êtes prête pour l’été. Vous remarquerez avec les photos ci-dessous qu’on peut obtenir des effets différents selon la largeur de nos bandes de tissu. Maintenant à vous de jouer.

 

 

DT fiskars

cropped-logo-fiskars.png

Dans la série les bonnes nouvelles il n’y a pas que l’arrivée des vacances, du soleil, des grillades…. il y a aussi ma sélection  à la Design Team de Fiskars.

Mais qu’est ce donc me direz-vous? C’est tout simple pendant les quatre prochains mois je vais vous proposer dans la catégorie couture 8 tutos réalisés en grande partie avec des outils fiskars. Ainsi vous pourrez découvrir ou redécouvrir ces précieux outils et toutes les fonctions qu’ils peuvent avoir.

Nous sommes plusieurs dans cette équipe et chacun propose des tutos dans  des domaines différents scrapbooking, couture…

Vous pourrez vous rendre sur la page fiskars pour découvrir leurs portraits et leurs tutos mais je vous dévoile déjà leurs noms.

Caroline Chezlesz vous pouvez la retrouver par et  Papiers de vert  vous pouvez aussi la retrouver ici ainsi que Linguehelt Fleck Frédérique et Rom Cess  les 2 #DTGuest de l’été.

voilà donc je vous dis à très bientôt pour découvrir les tutos !

Top recto verso le tuto

Envie d’un patron modulable ? j’entends par là réversible et qu’on peut aussi porter derrière devant bref on le porte dans tous les sens. Non non je ne blague pas c’est vrai !!! et en plus on peut même utiliser des restes de tissus pour le coudre.

La base du patron vient d’un magasine Burda HS 40H de 2012. Le modèle m’avait tapé d’en l’œil mais j’avais été très déçue par le manque de finitions. Les coutures des épaules et des cotés étaient apparentes ce qui supposait des finitions à l’infini sur un modèle soit disant rapide à réaliser. En plus de ça le joli tissus qu’on avait pu choisir comme doublure n’apparaissait pas dommage ….

J’ai donc apporté quelques modifications au modèle de base sur la partie couture dans un premier temps puis sur le patron dans un deuxième temps.

Aller je vous explique et surtout je vous montre la marche à suivre.

Voici d’abord le patron que vous allez pouvoir construire par vous même pour obtenir toutes les fonctions dont je vous parlais en intro.


Mesures pour construire le patron col arrondi :

AB 1.5cm

BC : 8.5/9/9.5/10/10.5/11cm (ces mesures correspondent respectivement aux tailles 34/36/38/40/42/44 ) Idem dans les cas suivants.

CD : 12/12.5/13/13.5/14/14.5 cm

EF : 5 cm

FG : 53/54/55/56/57/58

HI : 2cm

IJ : 21/22/23/24/25/26 cm

JK : 35 cm

Attention le décalage entre el bord de la feuille et le repère face au point J est de 2.5cm

LM : 5cm

J’ G’ : 35 cm
Mesures pour construire le patron col V :

AB 1.5cm

BC : 8.5/9/9.5/10/10.5/11cm

CD : 12/12.5/13/13.5/14/14.5 cm

EF : 21/22/23/24/25/26 (vous remarquerez donc que le point F est aligné avec le point J. Pour un décolleté plus plongeant libre à vous de faire varier ce point.

FG : 53/54/55/56/57/58

HI : 2cm

IJ : 21/22/23/24/25/26 cm

JK : 35 cm

Attention le décalage entre el bord de la feuille et le repère face au point J est de 2.5cm

LM : 5cm

J’ G’ : 35 cm
Réalisation :

ce qu’il faut savoir sur le rendu : c’est assez près du corps alors n’hésitez pas à couper la taille au dessus si vous le souhaitez plus ample.

  • Métrage et fournitures :

1 mètre pour chaque tissu, mais surtout triez vos chutes !

  • les pièces à dessiner :

Si on veut réaliser le patron avec encolure arrondie seulement : une pièce en triangle et une pièce qui sert pour le devant comme pour le dos.

Si on veut réaliser le patron avec une face encolure en V : une pièce en triangle et une pièce col arrondi et un pièce col en V.

  • Placement du patron sur le tissu :

Le milieu devant sur les pièces de devant et dos sert de droit fil il faut donc positionner le patron parallèle à la lisière.

Pour le triangle tracez une droite perpendiculaire à la base du triangle et qui passe par le sommet du triangle. Ainsi vous aurez la direction de votre droit fil. la base du triangle correspond à la pliure du tissu. Cette pièce peut être positionnée perpendiculaire à la lisière si vous souhaitez jouer avec des motifs par exemple.

  • Coupe et marges de couture :

J’ai choisi des marges de coutures de 1cm mais faites selon vos habitudes .

Découpez deux fois les triangles en veillant à positionner la base de chaque triangle dans la pliure du tissu.

Pour les devants et dos le milieu se positionne également dans la pliure du tissu.

Vous devez découper :

  1. dans le tissu extérieur : un devant et un dos
  2. dans le tissu intérieur : un devant et un dos
  3. Dans le troisième tissu : deux triangles.
  • Montage :

Pour faciliter la compréhension je parlerai de tissus extérieur et intérieur . Sur les photos le tissu extérieur est bleu et le tissu intérieur est blanc.

positionner les devants endroit contre endroit. Coudre les encolures et les emmanchures. Cranter les arrondis, retourner sur l’endroit et aplatir les coutures au fer.

Attention pour la version avec le col en V n’oubliez pas de couper dans le V jusqu’à la couture pour obtenir une belle finition lorsque vous retournerez le tissu sur l’endroit.

IMG_20180419_153034.jpg

Faire de même avec les dos.

Prendre un triangle et marquer le pli au fer ou à l’aide d’un crayon pour avoir un repère. Déplier un triangle. Vous obtenez un losange.

Prendre les devants cousus ensembles. positionner le repère du triangle sur le repère de votre devant (la lettre J sur le schéma). Le triangle et le devant sont positionnés endroit contre endroit. Commencer à coudre au repère J et jusqu’au bas des deux pièces de tissu. (Pour être précise j’ai marqué mon repère en coupant légèrement le tissu comme vous le voyez sur la photo.)

IMG_20180419_153115.jpg
Prendre les dos cousus ensembles. positionner le repère du triangle utilisé ci dessus sur le repère de votre dos (la lettre J sur le schéma). Le triangle et le dos sont positionnés endroit contre endroit. Coudre jusqu’en bas.

Vous avez assemblé les devants et dos avec le tissus extérieur . Sur le même coté, répéter cette même opération pour le tissus intérieur. Ensuite faire de même de l’autre coté.

Vous obtenez ceci pour la première étape :

vue de dessous et vue de dessus.

Voilà enfin ce que vous obtenez quand vous avez cousu un coté en entier c’est à dire toutes les faces du losange.

Une fois les deux cotés cousus voilà ce que vous obtenez :

IMG_20180420_144313.jpg

IMG_20180420_144331.jpg

Passer à la couture des épaules . Ici je retourne le tissus bleu du dessus pour le positionner endroit contre endroit avec le tissus bleu du dos. En fait vos 2 pièces devant et vos 2 pièces dos sont positionnées endroit contre endroit Ainsi vous devez obtenir ceci :

Il suffit maintenant de coudre les tissus bleus ensembles et les tissus blancs ensembles. Commencer par superposer les coutures d’emmanchures et coudre en suivant jusqu’à revenir au point de départ. Couper l’excédent de tissus.

Vous n’avez plus qu’à réaliser les ourlets du bas du top pour le tissus du dessus puis pour le tissus du dessous.

Votre top est terminé .

Aucune couture n’est visible ce qui vous permet de le porter derrière devant et ce sur l’endroit comme sur l’envers. On peut même se permettre de faire des taches !!!!

Pour la version col en V idem à vous de choisir de positionner le V devant ou derrière.

Vous pouvez même choir de confectionner un top avec col en V devant et derrière bref à vous de moduler .Je vous avais bien dit que c’était magique !!!!

voilà le résultat avec mon premier modèle :

Alors qu’en pensez-vous ?

Si vous avez besoin d’explications complémentaires n’hésitez pas envoyez moi un message et vous répondrai avec plaisir.

A bientôt

Valérie

Le monstrozore

Bon je n’ai rien inventé c’est au court d’une de mes ballades sur Pinterest, oui encore….! que j’ai croisé cette cousette.

Ces petits monstres ou autres « personnages » m’avaient fait sourire et étaient restés dans un coin de ma tête. Jusque là je ne pensais pas un jour avoir recourt à ce système pour prolonger la vie des jeans des enfants.

C’était sans compter sur l’école, les copains et les glissades sur les genoux. Et voilà que je me retrouve avec un premier pantalon coupé. Je me suis résignée et je l’ai transformé en short pour cet été. Et quelques semaines plus tard bime une deuxième victime arrive près de ma machine à coudre pour être soigné. 

Là je me suis dit aller c’est l’occasion de s’amuser. Et me voilà partie à découdre la partie extérieure de la jambe blessée. Juste de quoi mettre le tissus à plat pour coudre facilement.

J’ai pris du tissus blanc, plié une bande de 3cm de large en deux endroit contre endroit et j’ai cousu des zig zags irréguliers (les dents!). J’ai retourné le tout en veillant à bien enlever l’excédant de tissus et repousser les pointes à l’aide d’une aiguille à tricoter.

j’ai cousu ce morceau sur le haut du trou.

Etape suivante découper deux yeux de tailles différentes les fixer au point de bourdon (zig zag très serrré) et au centre un point noir quelque peu décalé pour le coté monstrueux. 

Enfin dernière étape avant les essayages la langue ! Et ben oui les monstres aussi ont une langue. je prends une bande de 5cm de large sur 10cm de long je la plis en deux dans le sens de la longueur et je couds la langue. En fait  je couds un U en partant des extrémités de la bande. Ensuite je coupe les excédants de tissu, je crante dans les arrondis et je retourne. 

Plus qu’a fixer la langue sur le jean. En choisissant un fil de la même couleur que les dents j’ai pu fixer solidement les deux morceaux au jean.

Voilà le résultat qu’en pensez vous? Ca vous tente vous aussi? 

IMG_20180404_141316.jpg

 

Patrons les BG test 1

Voilà enfin des patrons classiques pour les hommes. Ce sont des patrons crées par deux des hommes de la saison 3 de Cousu main, Olivier et David . Ils proposent un chino joliment nommé « le culotté » et une chemise qui répond au doux nom de « l’élégant ». 

Je savais que ces patrons  allaient paraître alors j’attendais avec impatience de voir des photos pour voir à quoi ressemblaient les modèles annoncés.

J’ai été très agréablement surprise et mon homme aussi ! 

Le chino a tout du chino ! il est cintré mais pas trop et on peut apporter quelques modifications si on le souhaite.

La chemise est très bien pensée puisqu’elle propose trois modèle en un. Elle peut ainsi s’adapter à la morphologie de chaque homme. On peut la coudre avec deux pinces dos pour un côté ajusté ou alors avec un pli pour cacher un petit bidou. Enfin si on veut éviter l’effet trop lâche au niveau du ventre et avoir une version légèrement cintrée on peut aussi opter pour le patron avec les pinces mais on ne les pique pas .

Les patrons sont présentés dans des pochettes en plastique avec un petit velcro pour la refermer. A l’intérieur on trouve une fiche récapitulative (métrage, guide des tailles…), une feuille de patron et un livret explicatif.

La feuille de patron est assez claire puisqu’il n’y qu’un modèle donc pas la peine de faire le tri comme les planches des magazines où tout se mélange. Sur un côté on retrouve les codes pour les différentes tailles proposées. Enfin tout est dessiné en noir. Petit bémol peut-être pour les couturiers qui ont besoin de repères il n’y en a pas beaucoup. Il faut penser à allonger le trait du droit fil quand on décalque le patron car il est très court et quand arrive le moment de positionner le papier sur le tissus on risque faire des bêtises.

Le livret explicatif est bien pensé dans l’ensemble mais si on veut être critique on pourrait attendre quelques modifications. Pour les pièces de tissus il y a un schéma pour positionner le patron sur le tissus. En revanche  il n’y a rien pour la doublure donc là je pense aux débutants qui pourraient se sentir un peu perdus. 

Pour ne pas tomber dans le détail car ça n’aurait pas grand intérêt il me semble qu’il manque parfois des explications pour certaines de réalisation de la couture. Là encore je me mets à la place de quelqu’un qui n’aurait jamais cousu de pantalon ou de chemise. On peut parfois avoir du mal a comprendre le geste à réaliser.  Je pense par exemple à la poche passe poilée du chino ou le moment ou on coud la fente capucin. Attention j’essaye d’être critique alors le point positif c’est qu’un gros effort est fait pour illustrer par des images. Olivier et David proposent des petits dessins mettant en évidence les gestes à réaliser sur les étapes les plus dures. 

Je me dis qu’il pourraient peut être proposer sur leur site des petites vidéos des différentes techniques nécessaires pour la réalisation de leurs patrons. 

Autre petit point sympa du livret, par ci par là on retrouve des conseils des deux couturiers ! Enfin ce que je préfère ce sont les petites touches d’humour disséminées ça et là au fil du livret . Ça détend et ça met le sourire aux lèvres ! On en oublierait presque que l est entrain de lire des consignes de couture!

La conclusion à tout ça c’est que je suis contente de ces deux patrons car ils permettent vraiment, et enfin j’ai envie de dire, de réaliser des vêtements chics. Alors je dis oui oui oui et re oui.

Voici mes deux premières réalisations . Dans un prochain post je vous expliquerai comment j’ai modulé le chino pour en faire un pantalon pour être en sécurité même à vélo… je ne vous en dis pas plus … 

Voici la version ajustée de la chemise avec les pinces !

IMG_7457

La chemise est cousu dans un coton de chez Lacoste déniché aux tissus du Renard de Niort .

et voici le « culotté »! pas mon homme … le chino !!

IMG_7420

IMG_7421

IMG_7419

et le détail de la poche arrière passe poilée :

IMG_7416

Pantalon réalisé lui dans une gabardine de coton toujours chez le même fournisseur …

Alors qu’en pensez-vous ? Envie de coudre pour votre beau gosse? Moi je vais recommencer bientôt.

Doudou robot se fait la malle …

Issu du Burda créatif spécial doudous j’ai l’honneur de vous présenter RV1DN (Robot Vert 1 De Noa)

Avec ses grands, mais non que dis-je, ses gigantesques bras ce doudou est plus que propice aux câlins.  Toutes les matières qui le composent, polaire doudou, feutre, velours… ne font qu’accentuer son coté tendre . Bref on craque de suite.

Première étape, la PLUS importante, le choix des tissus et là c’est au futur propriétaire de faire les choix et nous …. on s’adapte!

Il est simple à réaliser même s’il se compose de nombreux petits morceaux. Pour ce qui est de ces divers éléments je vous conseille d’utiliser du vieslofix pour les fixer au support et éviter qu’ils ne bougent. Ensuite vous pouvez fixer l’ensemble avec un point bourdon (entendez par là un point zig -zag très serré ).

Le magazine regorge de nombreux modèles mais c’est le temps qui me manque pour les réaliser…. Affaire à suivre donc.

IMG_7508

 

un jour une réalisation 1 la version portée.

la voici ma petite jupe à pois baby dior.

Modèle issu d’un des premiers Burda couture facile. Pour ceux qui ne connaissent pas trop la version « easy » ou « couture facile » voici quelques petites explications. Dans ces magazines on peut avoir des modèle ayant le même degré de difficulté que ceux des burda Style. LA différence réside dans les explications. Dans la version « facile » les explications sont illustrées ce qui peut permettre de déchiffrer mais surtout de se familiariser avec le langage de la couture et je dirais même le langage burda.

Bon pour en revenir à ma jupe à larges plis j’aime beaucoup la porter mais bien moins la repasser…. non seulement pour les plis mais aussi pour le tissus qui marque facilement. On n’a pas le droit à l’erreur !

Si ce genre de modèle vous fait peur lancez vous sans hésiter c’est bien plus simple qu’il n’y parait, c’est juste une question de plis lol. Ensuite on pose la fermeture éclair invisible et le tour est joué !

Aller assez parlé voici la version portée :

et au passage vous avez vu mes jolies petites  chaussures? regardez bien elles viennent tout droit de chez Mango.

Voilà rendez-vous bientôt pour des nouvelles !

Ma petite veste sur le web

Vous vous souvenez peut être de ma petite veste . Je vous l’ai présentée dans un post précédent.

Il y a peu Burda proposait un concours de couture ma plus belle réalisation burda alors je me suis lancée avec cette petite réalisation.

Résultat définitif du concours le 18 décembre mais je suis contente car je fais déjà partie des 25 finalistes :

Concours ! 

Envie d’un petit concours avec de supers lots à la clé ?alors n’hesitez pas c’est très simple. Cliquez sur le lien suivant et suivez les instructions ! 

A gagner un chèque cadeau Ma Petite Mercerie d’une valeur de 10€, ainsi qu’un patron de couture l’Enfant Roi de la cape Perrine ! 

Il y aura 3 gagnants et les résultats seront annoncés le mercredi 15 novembre !

Partenariat Ma Petite Mercerie et L’Enfant Roi

Ça y est moi j’ai joué 😜maintenant je croise les doigts 🤞. https://www.facebook.com/mapetitemercerie/posts/10156809092758012 

A bientôt !