Inez + Alex + Val = le tuto de la housse de safran

Alex :  Dis donc Val tu crois qu’avec ta singer industrielle tu pourrais coudre des housses type housses de surf ?

Pour info ma singer est une 591 D390GD elle est utilisée pour coudre des tissus épais .

Moi :   Claro que sí Alex on tente mais, pour quoi faire?

Alex :  Inez a été sélectionnée pour les championnats de voile et pour transporter le catamaran on doit protéger les safrans .

Vous l’aurez deviné les housses coûtent très cher donc si on peut les faire soit même c’est pas plus mal …

Nous voilà donc parties toutes les trois à l’aventure.

Matériel dont nous avons besoin  (pour deux housses de safran) :

deux vieilles housse de surf et c’est tout  !!!!!!!

Première etape décalquer le patron d’une housse de safran existante : elle se compose de deux parties,  une totalement ovale et la deuxième coupée en biais à une extrémité . Cette forme permet de fixer la housse au safran avec une sangle.

IMG_2137

Voici la housse de base et le patron décalqué .Nous n’avons décalqué qu’une face puis nous avons tracé le biais. Ainsi une seule feuille est nécessaire. Pour la face bisautée on pliera le patron pour décalquer.

IMG_2138

Voilà le résultat . On dessine sur notre vieille housse de surf (Merci Tamarindo Surf Shop ) le patron. Ensuite plus qu’à découper sans marge de couture car ici les épaisseurs sont cousues les unes sur les autres puis recouvertes d’un biais comme la housse ci-dessus.

Attention lors du découpage il faut rester précis car il y a trois épaisseurs en tout et elles doivent être scrupuleusement de la même forme.

Une fois les trois épaisseurs coupées on s’occupe de la partie arrière de la housse car on doit fixer un premier biais.Si on oublie cette étape on risquera de voir les couture du biais à la fin. Inez s’est « amusée » (la pauvre) à découdre avec soin le biais des vieilles housses de surf. Un premier échantillon est alors utilisé pour l’envers de la housse.

Voilà ce qu’on obtient  :

J’ai préféré ajouter une étape et coudre mes trois épaisseurs ensembles pour éviter que l’ensemble ne bouge lors de l’assemblage.

Voilà ce que ça donne une fois superposées :

IMG_2208

 

Ensuite je sors mes super coverclip et la c’est magique tout est très bien fixé rien ne bouge plus qu’à coudre :

 

Après cette étape de couture mes deux parties sont liées. Reste à ajouter le biais pour obtenir un contour plus fini.

Et pour rappeler la couleur du logo de Tamarindo j’ai terminé avec une petite sangle rouge.

Vous me demanderez sûrement pourquoi nous n’avons pas fixé de sangle comme sur le modèle d’origine. Le centre de voile d’Inez souhaitait un autre mode d’attache qu’ils ont réalisé par la suite.

Voilà à bientôt pour de nouvelles aventures

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s