Le monstrozore

Bon je n’ai rien inventé c’est au court d’une de mes ballades sur Pinterest, oui encore….! que j’ai croisé cette cousette.

Ces petits monstres ou autres « personnages » m’avaient fait sourire et étaient restés dans un coin de ma tête. Jusque là je ne pensais pas un jour avoir recourt à ce système pour prolonger la vie des jeans des enfants.

C’était sans compter sur l’école, les copains et les glissades sur les genoux. Et voilà que je me retrouve avec un premier pantalon coupé. Je me suis résignée et je l’ai transformé en short pour cet été. Et quelques semaines plus tard bime une deuxième victime arrive près de ma machine à coudre pour être soigné. 

Là je me suis dit aller c’est l’occasion de s’amuser. Et me voilà partie à découdre la partie extérieure de la jambe blessée. Juste de quoi mettre le tissus à plat pour coudre facilement.

J’ai pris du tissus blanc, plié une bande de 3cm de large en deux endroit contre endroit et j’ai cousu des zig zags irréguliers (les dents!). J’ai retourné le tout en veillant à bien enlever l’excédant de tissus et repousser les pointes à l’aide d’une aiguille à tricoter.

j’ai cousu ce morceau sur le haut du trou.

Etape suivante découper deux yeux de tailles différentes les fixer au point de bourdon (zig zag très serrré) et au centre un point noir quelque peu décalé pour le coté monstrueux. 

Enfin dernière étape avant les essayages la langue ! Et ben oui les monstres aussi ont une langue. je prends une bande de 5cm de large sur 10cm de long je la plis en deux dans le sens de la longueur et je couds la langue. En fait  je couds un U en partant des extrémités de la bande. Ensuite je coupe les excédants de tissu, je crante dans les arrondis et je retourne. 

Plus qu’a fixer la langue sur le jean. En choisissant un fil de la même couleur que les dents j’ai pu fixer solidement les deux morceaux au jean.

Voilà le résultat qu’en pensez vous? Ca vous tente vous aussi? 

IMG_20180404_141316.jpg

 

Publicités

Patrons les BG test 1

Voilà enfin des patrons classiques pour les hommes. Ce sont des patrons crées par deux des hommes de la saison 3 de Cousu main, Olivier et David . Ils proposent un chino joliment nommé « le culotté » et une chemise qui répond au doux nom de « l’élégant ». 

Je savais que ces patrons  allaient paraître alors j’attendais avec impatience de voir des photos pour voir à quoi ressemblaient les modèles annoncés.

J’ai été très agréablement surprise et mon homme aussi ! 

Le chino a tout du chino ! il est cintré mais pas trop et on peut apporter quelques modifications si on le souhaite.

La chemise est très bien pensée puisqu’elle propose trois modèle en un. Elle peut ainsi s’adapter à la morphologie de chaque homme. On peut la coudre avec deux pinces dos pour un côté ajusté ou alors avec un pli pour cacher un petit bidou. Enfin si on veut éviter l’effet trop lâche au niveau du ventre et avoir une version légèrement cintrée on peut aussi opter pour le patron avec les pinces mais on ne les pique pas .

Les patrons sont présentés dans des pochettes en plastique avec un petit velcro pour la refermer. A l’intérieur on trouve une fiche récapitulative (métrage, guide des tailles…), une feuille de patron et un livret explicatif.

La feuille de patron est assez claire puisqu’il n’y qu’un modèle donc pas la peine de faire le tri comme les planches des magazines où tout se mélange. Sur un côté on retrouve les codes pour les différentes tailles proposées. Enfin tout est dessiné en noir. Petit bémol peut-être pour les couturiers qui ont besoin de repères il n’y en a pas beaucoup. Il faut penser à allonger le trait du droit fil quand on décalque le patron car il est très court et quand arrive le moment de positionner le papier sur le tissus on risque faire des bêtises.

Le livret explicatif est bien pensé dans l’ensemble mais si on veut être critique on pourrait attendre quelques modifications. Pour les pièces de tissus il y a un schéma pour positionner le patron sur le tissus. En revanche  il n’y a rien pour la doublure donc là je pense aux débutants qui pourraient se sentir un peu perdus. 

Pour ne pas tomber dans le détail car ça n’aurait pas grand intérêt il me semble qu’il manque parfois des explications pour certaines de réalisation de la couture. Là encore je me mets à la place de quelqu’un qui n’aurait jamais cousu de pantalon ou de chemise. On peut parfois avoir du mal a comprendre le geste à réaliser.  Je pense par exemple à la poche passe poilée du chino ou le moment ou on coud la fente capucin. Attention j’essaye d’être critique alors le point positif c’est qu’un gros effort est fait pour illustrer par des images. Olivier et David proposent des petits dessins mettant en évidence les gestes à réaliser sur les étapes les plus dures. 

Je me dis qu’il pourraient peut être proposer sur leur site des petites vidéos des différentes techniques nécessaires pour la réalisation de leurs patrons. 

Autre petit point sympa du livret, par ci par là on retrouve des conseils des deux couturiers ! Enfin ce que je préfère ce sont les petites touches d’humour disséminées ça et là au fil du livret . Ça détend et ça met le sourire aux lèvres ! On en oublierait presque que l est entrain de lire des consignes de couture!

La conclusion à tout ça c’est que je suis contente de ces deux patrons car ils permettent vraiment, et enfin j’ai envie de dire, de réaliser des vêtements chics. Alors je dis oui oui oui et re oui.

Voici mes deux premières réalisations . Dans un prochain post je vous expliquerai comment j’ai modulé le chino pour en faire un pantalon pour être en sécurité même à vélo… je ne vous en dis pas plus … 

Voici la version ajustée de la chemise avec les pinces !

IMG_7457

La chemise est cousu dans un coton de chez Lacoste déniché aux tissus du Renard de Niort .

et voici le « culotté »! pas mon homme … le chino !!

IMG_7420

IMG_7421

IMG_7419

et le détail de la poche arrière passe poilée :

IMG_7416

Pantalon réalisé lui dans une gabardine de coton toujours chez le même fournisseur …

Alors qu’en pensez-vous ? Envie de coudre pour votre beau gosse? Moi je vais recommencer bientôt.