Comme papa (les accessoires des mariés volume 1) 

Je vous parle de la confection de ma robe de temps en temps mais d’autres choses ont été réalisées pour notre mariage. 

Ici je vais vous présenter les noeuds papillons . Les trois garçons avaient le même look que papa même couleur de vêtements et …. même noeud pap. Seule différence le trio portait ses Stan smith!!!! 

Je trouvais ça craquant de les voir tous quasi identiques ( juste pour cette journée !)

Du coup quand nous sommes allés chez Armand Thiery pour que mon homme essaye les noeuds pap, cravate et chemises je me suis dis que j’allais acheter une pochette assortie et m’en servir pour confectionner les noeuds des petits.

Pour être certaine d’avoir suffisamment de tissus et que les noeuds papillons soient rigides j’ai doublé avec un petit coton rose pastel.

Voilà le tuto maintnant  : 

  1. On choisi la largeur et la longueur finales du noeud.
  2. On multiplie par deux et on ajoute 2cm pour les surplus de couture par exemple pour un noeud de 10cm de large sur 3cm de haut je dois decouper un coupon de 22cm par 8cm 
  3. On plie le coté le plus long sur le coté le plus long endroit du tissus contre endroit.
  4. On coud. 
  1. on retourne le tissus sur l’endroit.
  1. On plie le morceau ainsi obtenu en prenant soin de mettre la partie cousue en dessous et on repasse.

On plie le morceau en deux en laissant le coté couture au dessus ensuite on coud : 

  1. on retourne le coupon pour que la dernière couture soit à l’intérieur du cercle.En fait on procède de la même manière que précédemment. On plie et on repasse.

A ce stade vous devez obtenir un rectangle et ne voir aucune couture sur l’endroit. Votre noeud est quasiment terminé il ne reste qu’à refaire un anneau pour serrer le premier rectangle en son centre. 

Pour faire l’anneau du centre procédez de la même manière. Vous avez ensuite deux possibilités soit coudre en entier le deuxième anneau et l’enfiler sur le premier mais ce n’est pas toujours facile. Soit laisser tomber la dernière étape et enrouler le ruban autour du premier anneau et coudre à la main.

Enfin si comme moi vous voulez utiliser une pochette et que vous manquez un peu de tissus alors vous pouvez utiliser deux tissus différents et un des deux ne sera pas visible. Par contre dans ce cas les mesures de base devront changer car vous ne plierez pas le tissus en deux mais vous coudrez deux coupons l’un sur l’autre endroit contre endroit. 

Donc pour un noeud de 10cm sur 3cm vous devrez découper deux coupons de 12cm par 5cm. (surplus de couture inclus.)! voilà ce que ça donne en images. 

Pour que ce soit plus fini et rigide j’ai finallement réalisé deux noeuds pour chaque noeud papillon. Un avec la pochette (doublé en coton rose pastel) et un avec le coton rose pastel. 

Libre à vous de choisir la manière dont vous souhaitez fixer le noeud. Moi j’ai fait un anneau et oui encore!!!!!!! et un scratch à chaque extrémité. 

Et enfin le plus important le résultat final avec celui de papa (tout en haut) bien entendu ! 

Publicités

¡C’est ELLE, es ELLA !

¡He aquí mi nueva máquina de coser ! Voici ma nouvelle machine à coudre

image

 

Et oui mon chéri n’a pas pu se retenir en la voyant , je sais j’ai vraiment de la chance.

Alors le plus de celle-ci c’est que c’est une machine à coudre brodeuse je vais donc pouvoir faire bien plus de choses !!

En plus ma belle maman m’a offert un magnifique ensemble de fils à broder pour que je commence l’aventure. En fait c’est juste le temps qui me manque pour l’instant.

J’ai pris un ensemble de photos pour vous la montrer et je compte bien vous montrer très rapidement ce que j’ai pu réaliser avec .

Elle est très pratique et facile à ranger regardez il y a même une petite place pour ranger la pédale et je vous signale que le fil rentre dans la pédale pas de risque de l’abîmer en le rangeant.

image

L’écran quant à lui est très grand et tactile. Tout est  très intuitif mais il faut quand même prendre le temps de lire les manuels avant de la prendre en main afin d’éviter les bêtises !

image

Enfin je vous disais que la machine était bien pensée c’est peu dire il y a des rangements un peu partout pour que nous puissions tout avoir sous la main. une petite photo pour le prouver :

image

Alors comme vous pouvez le constater il y a déjà de nombreux pieds fournis avec la machine et oui je l’avoue le père noël et aussi mon valentin ont été généreux avec moi et j’ai quelques pieds supplémentaires qui s’ajoutent à cette collection .

A bientôt dans un prochain post pour vous présenter mes trois autres machines  !!!

 

ce n’est q’un au revoir

J’ai été gatée avant noël et oui j’ai bien de la chance !

Depuis quelques années je cousais avec une Janome DC4100 très performante à mon goût mais mon chéri s’est dit qu’une machine à coudre brodeuse ce serait top pour que je puisse faire de nouvelles choses. Voilà vous savez tout.

Du coup ma Janome est à vendre et peut être fera-t- elle un ou une heureuse pour noël elle aussi !

Je la vends avec les accessoires qui sont venus la compléter ces dernières années. (pieds de biches, table d’extension…)

Voici quelques photos pour vous la présenter :

N’hesitez pas à partager ! Et bientôt je vous présenterai mon nouveau jouet !!!!!

On trouve aussi cette charmante janome sur le bon coin

Tawashi l’éponge qui vous veut du bien

Ca faisait déjà un petit moment que je voyais des tutos ou des photos de ces petites éponges réutilisables sur le net alors comme j’ai un peu de temps et que c’est rapide à réaliser j’ai fait quelques tests. 

Verdict je recommencerai et surtout je vais utiliser d’autres matériaux. Je pense à du jersey (trapilho) ou encore à des pelotes réalisées dans des poches plastiques. Et oui rien ne se perd tout se transforme. 

Après avoir vagabondé de site en site j’ai opté pour celui-ci que je trouve très clair et qui propose explications et schéma. Merci Pyo

La suite au prochain épisode.