sac de plage tuto n°2 DT fiskars.

Aucun texte alternatif disponible.Liste des outils utilisés.

Outils Fiskars : Combiné CutterRotatif (Ø45 mm) et Règle (12″x12″)

Tapis de Découpe pivotant (14″ x 14″ – 33 x 33 cm)

– Ciseaux Classic Coupe-fil, droitiers & gauchers 12,5 cm

Ciseaux Classic – Professionnel 25 cm

Cutter rotatif Ø45 mm

Autres outils :

Règle

Machine à coudre

 

Vous allez peut-être me dire encore un sac  ! pas sûr que vous résistiez longtemps à ce modèle très pratique et original pour emporter toutes vos affaires à la plage. J’en suis certaine ce modèle est fait pour vous.

Voilà de quoi vous aurez besoin  :

btr

  • Tissu pour la doublure 65cm x 100cm
  • Tissu pour le sac 65cm x 100cm (vous pouvez ajouter une touche personnelle avec une bande tissus différente comme sur le modèle. ) et pour les glissières : 55cm x 9 cm
  • Tissu pour les anses : 120cm x 8cm
  • Tissu pour les bandoulières : 170cm x 8 cm
  • Fil assorti

Marche à suivre  :

btr

Couper dans le tissu moutarde deux rectangles de 63cm x 48 cm. Sur la partie de votre rectangle qui mesure 63cm, couper, à l’aide du cutter rotatif, dans les deux angles, un carré de 6cm sur 6cm comme sur la photo. Faire de même dans le tissu de la doublure.

L’avantage du cutter rotatif c’est que le tissu ne bouge pas et la découpe est très précise.

btr

Vous obtenez ceci pour le tissu moutarde et pour le tissu doublure soit 4 morceaux au total. Mettre ces éléments de coté pour poursuivre la préparation.

 

Il ne nous reste qu’à découper l’ensemble des bandes. Vous pouvez découper le tissu en plusieurs épaisseurs et gagner du temps en restant efficace. Pour ce faire utiliser le combiné Cutter Rotatif et la règle. Découper :

  • Deux bandes pour les coulisses (dans le tissus moutarde) : 55cm x 9cm
  • Une bande pour les anses : 120cm x 8cm
  • Une bande pour les bandoulières : 170cm x 8 cm

Ce combiné est génial , je l’adore je n’ai jamais réalisé des coupures aussi nettes auparavant. Grâce à la rège graduée on obtient un résultat très précis et la largeur de la règle permet également de bien caler le tissu pas de risque de glissade !!!!!

btr

A ce stade vous obtenez toutes les pièces nécessaires à la réalisation du sac alors à vos machines .

btr

 

Superposer les deux pièces de doublures endroit contre endroit. Comme sur la photo coudre les deux petits cotés ainsi que le bas en laissant une ouverture. Cette ouverture nous servira à la fin de notre ouvrage. Procéder de la même façon avec les deux pièces de tissu moutarde mais cette fois-ci sans laisser d’ouverture sur le bas.

btr

Coudre les angles du sac et de la doublure. Pour ce faire plier le tissu endroit contre endroit en alignant les coutures réalisées précédemment. Epingler.

btr

 

Coudre à 0.5cm du bord.

Faire de même dans le tissu moutarde pour le sac.

btr

Prendre les bandes pour les coulisses ( 55cm x 9cm ) et réaliser les ourlets à chaque extrémité comme sur la photo. Plier sur 1cm puis recommencer. Epingler et coudre.

btr

Marquer le milieu de chaque bande de coulisse à l’aide d’une épingle ou d’un crayon. Prendre le sac assemblé. Positionner, endroit contre endroit, la bande de coulisse sur le sac.

Aligner le repère de milieu de bande sur la couture coté du sac. Attention on n’aligne pas la bande sur le haut du sac mais à 6cm du bord comme sur la photo. Epingler.

Coudre à 1cm du bord de la bande de coulisse (ce qui correspond au 0cm de la règle sur la photo)

btr

Faire de même avec l’autre bande de coulisse. Retourner les deux bandes. Vous obtenez ceci.

btr

Prendre la doublure et la positionner endroit contre endroit sur le sac. Epingler ensemble les trois épaisseurs de tissu à savoir doublure glissière et sac. Coudre.

btr

Retourner sur l’endroit à l’aide de l’ouverture laissée dans la doublure au début du travail. Rentrer la doublure dans le sac c’est presque terminé !

btr

Coudre les poignées et les anses. Pour cela plier les bandes en 2 coudre puis retourner sur l’endroit. Pour de jolies finitions faire des surpiqûres sur les bords longs des bandes à 0.5cm.

btr

Vous avez toutes les bandes prêtes à l’emploi le projet touche à sa fin …

btr

Insérer la bande de poignée à l’aide d’une épingle à nourrice dans les glissières.

 

Tirer sur la bande pour joindre les deux extrémités. Coudre ces deux extrémités en pliant le tissu comme sur la photo.

btr

 Procéder de la même manière pour la deuxième bande.

Coudre l’ouverture laissée dans la doublure à la machine ou à la main.

btr

On obtient deux anses de longueurs différentes une pour porter le sac sur l’épaule, l’autre pour le porter à la main .

 

 

Et voilà vous n’avez plus qu’à le remplir et c’est parti.

Publicités

Pochette ITH

Coucou me revoici me revoilà avec ma toute dernière réalisation une petite pochette ITH. Certains d’entre vous sont peut-être comme moi il y a peu et se demande ce que veut dire ITH. C’est un terme de broderie qui signifie In The Hook c’est à dire dans le cadre. Cette terminologie fait référence à  une broderie entièrement réalisée dans le cercle. 

Du coup lorsque la broderie est terminée il ne reste qu’à coudre les côtés de la pochette. 

J’ai choisi d’apporter quelques modifications pour que l’ensemble soit plus fini parce que le similicuir c’est sympa mais l’envers n’est quand même pas top.

Donc au lieu de coudre les côtés en pliant simplement la pochette j’ai cousu en pliant le tissus endroit sur endroit. J’ai ainsi obtenu les coutures à l’intérieur.

Ensuite j’ai posé un morceau de similicuir envers contre envers sur le rabat. J’ai cousu une ligne parallèle à la ligne de bordure du rabat ce qui m’a permis de fixer les deux morceaux ensembles.

Et voilà ce que j’obtiens. C’est une première donc c’est perfectible mais je suis déjà contente du résultat .

Pochette sac fourre tout … bref.

Voilà maintenant que ma robe de mariée ne me prend pas tout mon temps couture je peux enfin tester ma brodeuse !!!!!

Je l’avoue je m’amuse comme une petite folle.

J’ai testé des modifs entièrement brodés pour mon moyen qui est fan de bricolage et d’outillage . 

Jai sélectionné un marteau une pince des clous et un tourne visse. Quand il a vu le résultat il m’a demandé d’ajouter une scie et une perceuse. J’ai testé pour lui faire plaisir mais La scie empiète un peu sur la pince. Et pour cause Pas simple de positionner le nouveau motif quand on n’a plus les repères précédents ….! 

Bref mon fiston était ravi du résultat.

Il ne me restait plus qu’à imaginer quoi faire avec cette boderie .Et Oui j’étais partie presque tête baissée dans la broderie ! 😂

Je lui ai proposé une pochette et ça lui convenait . Voila le résultat et quelques explications : 

On voit sur la deuxième photo que La pochette se ferme grâce à une cordelette,rouge La couleur preferee de Mr, Et qui se resserre à l’aide de la petite boule magique ! Le principe me semble plus simple et pratique pour un petit homme de 4 ans . 

Sur les dernières photos on devine la coulisse pour la cordelette. Il faut tout d’abord faire l’ourlet sur la bordure ( on compte le double de la hauteur finale de la coulisse) 

Ensuite on plie l’ourlet du haut et le tour est joué . Il ne reste plus qu’à faire les coutures des côtes . Pour une meilleure finition j’ai surfilé l’ensemble du tissus.  

Quand le tee shirt devient sac …!

Vous vous souvenez peut être de ce petit tuto que je vous avais présenté il y a quelques semaines et bien j’ai testé et je vous montre ce que ça donne.

img_3746

J’avais un tee shirt dont j’avais du mal à me séparer donc je l’ai choisi pour ce premier test .

Pour rappel voici le tuto de base  :

img_3656

J’ai adapté ce dernier pour obtenir un sac solide et ne pas me retrouver avec tout le contenu par terre sur un parking…

j’ai tout d’abord coupé les manches et le col comme sur le modèle. En revanche il faut adapter sa découpe à la taille du tee-shirt et aux divers motifs. J’ai fait une première découpe au ras des coutures puis j’ai réadapté en position sur mon épaule pour voir su l’ouverture me convenait.

Je n’ai pas fait de franges j’ai simplement retourné mon tee-shirt sur l’envers et j’ai cousu le bas sur les ourlets pour un rendu plus solide :

Ensuite j’ai refait une couture au niveau des épaules avant de retourner le tee-shirt sur l’endroit.

img_3750

et voilà ce que ça donne  :

Je suis super satisfaite du résultat et je compte bien recommencer ! Alors ne jetez plus vos vieux tee-shirt adorés !!!!!!

Astuce du jour !

Et voilà je partage avec vous un petit tuto proposé dans une revue sur le tri des déchets ….!

Une très bonne idée à tester mais je remplacerai les noeuds du fond par une petite couture avec un point élastique pour une meilleure tenue dans le temps et éviter de retrouver le contenu du sac disséminé ça et là!

Alors ne jetez plus vos vieux tee shirt surtout ceux que vous aimez bien !

img_3656

Une trousse à outils comme papa

Petit bonhomme n’arrêtait pas de farfouiller dans la trousse à outils de papa et il y cachait même ses propres outils. Du coup je lui ai fait SA trousse et là il est heureux, il peut se ballader avec tout son matériel sur le dos et accompagner papa dans les travaux !!

Pour un autre petit mec !

Bon comme j’ai craqué sur ce modèle je me suis empressée de le refaire dans un autre tissus mais il reste tout aussi craquant . Je pense une je n’en resterai pas là !!!!

petite modif quand même pour fixer la poche avant . J’ai cousu les trois côtés (haut et gauche droite) j’ai retourné sur l’endroit et ensuite j’ai cousu la partie du bas .

Pour ce faire on pose la poche la tête en bas endroit contre endroit sur la salopette et on fait la première couture. Ensuite on pose la poche dans sa position finale. En partant d’un angle haut on coud à 2 millimètres du bord.

Enfin j’ai ajouté deux points de renfort à la poche .

Explications en images :

j’espère que cette version plaira à la maman  du petit mec …

Alors voilà ce que ça donne ! ….

Día de boda

Un mariage chic chic chic alors je suis partie à la recherche d’un patron après avoir trouvé un joli tissus au tissus du renard à Niort. Je suis partie sur une robe longue sans manche tirée d’un burda hors série.  Pour finir le tout j’ai fait une version du Kelly de Hermes

Voila le résultat.

img_3177

Inez + Alex + Val = le tuto de la housse de safran

Alex :  Dis donc Val tu crois qu’avec ta singer industrielle tu pourrais coudre des housses type housses de surf ?

Pour info ma singer est une 591 D390GD elle est utilisée pour coudre des tissus épais .

Moi :   Claro que sí Alex on tente mais, pour quoi faire?

Alex :  Inez a été sélectionnée pour les championnats de voile et pour transporter le catamaran on doit protéger les safrans .

Vous l’aurez deviné les housses coûtent très cher donc si on peut les faire soit même c’est pas plus mal …

Nous voilà donc parties toutes les trois à l’aventure.

Matériel dont nous avons besoin  (pour deux housses de safran) :

deux vieilles housse de surf et c’est tout  !!!!!!!

Première etape décalquer le patron d’une housse de safran existante : elle se compose de deux parties,  une totalement ovale et la deuxième coupée en biais à une extrémité . Cette forme permet de fixer la housse au safran avec une sangle.

IMG_2137

Voici la housse de base et le patron décalqué .Nous n’avons décalqué qu’une face puis nous avons tracé le biais. Ainsi une seule feuille est nécessaire. Pour la face bisautée on pliera le patron pour décalquer.

IMG_2138

Voilà le résultat . On dessine sur notre vieille housse de surf (Merci Tamarindo Surf Shop ) le patron. Ensuite plus qu’à découper sans marge de couture car ici les épaisseurs sont cousues les unes sur les autres puis recouvertes d’un biais comme la housse ci-dessus.

Attention lors du découpage il faut rester précis car il y a trois épaisseurs en tout et elles doivent être scrupuleusement de la même forme.

Une fois les trois épaisseurs coupées on s’occupe de la partie arrière de la housse car on doit fixer un premier biais.Si on oublie cette étape on risquera de voir les couture du biais à la fin. Inez s’est « amusée » (la pauvre) à découdre avec soin le biais des vieilles housses de surf. Un premier échantillon est alors utilisé pour l’envers de la housse.

Voilà ce qu’on obtient  :

J’ai préféré ajouter une étape et coudre mes trois épaisseurs ensembles pour éviter que l’ensemble ne bouge lors de l’assemblage.

Voilà ce que ça donne une fois superposées :

IMG_2208

 

Ensuite je sors mes super coverclip et la c’est magique tout est très bien fixé rien ne bouge plus qu’à coudre :

 

Après cette étape de couture mes deux parties sont liées. Reste à ajouter le biais pour obtenir un contour plus fini.

Et pour rappeler la couleur du logo de Tamarindo j’ai terminé avec une petite sangle rouge.

Vous me demanderez sûrement pourquoi nous n’avons pas fixé de sangle comme sur le modèle d’origine. Le centre de voile d’Inez souhaitait un autre mode d’attache qu’ils ont réalisé par la suite.

Voilà à bientôt pour de nouvelles aventures

Zpagetti et trapilho

Pour les adeptes ils auront reconnu l’étiquette jaune !!! Et oui je dis vive Noz et ses petits prix. La grosse pelote à moins de 4 euros dur dur de résister. 

J’avais trouvé sur le net un tuto assez sympa que voici que voilà donc je me suis empressée de passer à l’action. Le principe pour faire ce joli point c’est de toujours piquer dans la maille arrière de la chainette et non dans les deux comme à l’habitude.

Il ne me reste qu’à doubler le sac. les points sont biens serrés mais je n’ai pas trop envie que des petits objets s’accrochent dans les fils…

Et pour les poignées je réclame au pro de la maison en terme de menuiserie et va me les faire sur mesure en bois !!!!! 

Donc prochainement la suite …