Éponge de bain diy et tuto

J’ai mis à profit les vacances pour réaliser un projet que j’avais repéré il y a bien longtemps :  une éponge de bain, ou fleur de douche comme vous voudrez,au crochet.

J’adore les éponges de bain mais j’en avais marre des éponges du commerce en plastique qui se déchirent d’un rien donc je me suis lancée. J’avais déniché quelques tutos sur pinterest vous pouvez regarder sur ce blog par exemple .Mais au final une fois qu’on a compris le système on adapte en fonction de ses goûts ou de ses besoins.

J’ai réalisé deux modèles dans des restes de laine et le résultat me plait.  C’est certainement mieux dans du coton me direz-vous mais bon pour une première je suis contente.

Si vous souhaitez vous lancer n’hésitez pas c’est un modèle très simple en revanche ça prend pas mal de temps et c’est très gourmand en laine !!!

C’est un très bel objet qui trouvera sa place sans problème dans nos salles de bain même si elle reste un simple objet de décoration.

img_6772

Aller je vous explique comment procéder :

choix du fil et du crochet  :  selon vos envies et plus le fil sera gros plus l’éponge sera volumineuse.

première étape  ;  réaliser un noeud magique puis une chainette (50 mailles) qui servira ensuite à accrocher l’éponge.

une fois vos mailles réalisées vous vous retournez vers le noeud magique du départ.

Pour le premier rang vous réalisez 20 mailles dans le cercle vous fermez par une maille coulée.

pour le rang 2 vous commencez par monter trois mailles en l’air (ça sert à arriver au même niveau que votre bride que vous allez réaliser ensuite . ) ensuite vous faites 2 brides dans la même maille que votre chainette précédente.

Puis vous allez réaliser 3 brides dans chaque maille du tour précédent. ainsi vous obtenez 60 brides à la fin du rang. Vous terminez par une maille coulée pour  fermer le rang.

Et voilà vous n’avez plus qu’à répéter cette opération pour obtenir , selon le volume désiré 4 ou 5 rangs.

A titre indicatif vous obtiendrez  :

  • pour le rang 3  180 brides
  • pour le rang 4 540 brides
  • pour le rang 5 720 brides (je vous avais dit que c’était long!)
 voilà alors merci  aux autres bloggeurs et leurs tutos et si vous aussi vous tentez l’aventure partagez vos réalisations !
A bientôt
Publicités

Bob le minion

Alors vous aviez deviné ? Oui je me doute. La photo etait La salopette de Bob le tout petit de l’équipe des minions. 

J’ai trouvé le patron et les explications en espagnol et en anglais sur Pinterest bien sûr ! 

Il y a d’autres modèles et ils sont tous plus beaux les uns que les autres. 

Allez y c’est par Ici .

Elle propose aussi des photos pour le montage bref c’est un super blog. 

Voila ma version de Bob: 

Une poule sur un mur …

Il y a longtemps très longtemps j’avais trouvé sur pinterest un modèle de broche poule 🐔 trop Mimi . 


Mais le problème c’est qu’à chaque fois que j’essayais d’aller sur le lien impossible de trouver les explications…. 

petit problème supplémentaire et non négligeable à cette époque là je ne savais pas tricoter. 

Entre temps ma douce belle maman m’avait confectionné un magnifique Gilet modèle de la maison Victor et pour le fermer elle m’avait fait une broche poule !!!!!

Et Oui elle avait été plus douée que moi et elle avait trouvé les explications .

Comme depuis quelques (petites) années je me suis essayée au tricot et que j’aime ça je me suis dit que moi aussi j’allais tenter de confectionner la bébête 😜 

Apres un appel au secours à ma belle maman j’étais parée à me lancer.

Alors voici ma première tentative ( et non la dernière ) de Mme Poulette . 

Par contre vius l’avez vu sur le modèle de base le bec et les pattes sont en plastique. Tout comme ma belle maman j’ai préféré les faire au crochet.

Pour le modèle de la poulette voici la marche à suivre ( en anglais mais ça ne devrait pas déranger les adeptes du tricot je pense )  : 

This project shows you how to make a brooch with traditional knitting and crochet alongside altered everyday objects. Change the colour to suit your own taste or use the starting point to make a beaked creature of your own design.

What you will need

Materials

● light blue cotton yarn

● white cotton yarn

● kilt pin 10 cm (3.9 in) in length

● feet from an Easter chick toy

● one yellow Rawlplug®

● blue merino felt

● two small blue beads

● cotton thread (same or similar colour to the beads)

Tools and objects

● 2 mm (0.08 in) crochet hook

● 2-3 mm (0.08-0.1 in) knitting needles

● sewing needle (big enough for yarn)

● spray paint for metal in dark blue

● end cutters

● scrap paper or newspaper

Variation

Changing the colour of the yarn can change the character of the bird brooch. Try using a black yarn to make a blackbird brooch or brown and red for a robin. You might like to use different thicknesses of yarns and needles and try using a plain knit or stockinette stitch to create a different surface.

Health & safety

Take care when spraying the kilt pin. Make sure you use the paint in a well-ventilated area and always read the instructions on the can

Step 1 Undo the fastening on a 10 cm (3.9 in) kilt pin. Place on a piece of scrap paper and spray one side with the metal spray paint. Leave to dry and then turn the pin. Spray the other side and leave to dry. Always follow the specific instructions on the spray can as drying times vary and you may also need to apply more than one coat of paint.

Step 2 Take your light blue yarn and your crochet hook. Tie a knot around the bottom section of the kilt pin next to the loop (not the side that will be pinning onto your garment). Make sure you leave a 10 cm (3.9in) piece of yarn to secure later. Ensure that the kilt pin is fastened when you are handling it.

Step 3 Hook the yarn around the pin, making a loop to crochet into. Hook the loop and wrap round the pin, drawing another loop through, until the whole lower section of the pin is covered.

Step 4 Next take your knitting needles and, where the crochet ends, use the yarn to put a slip knot onto the needle.

Step 5 Cast on a stitch by holding the needle with the slip stitch in your left hand and the free needle in your right hand. Insert the right needle through the front to the back of the slip knot. Next take the yarn around the right needle and pull through a stitch and then put the stitch onto the left needle. Repeat this until you have 23 stitches in total.

Step 6 Next, take the right needle again and slip it into the first stitch from the front to the back. Take the yarn around the right needle from back to front and then use the right needle to draw a loop through the stitch and transfer to the right needle. This is a knit stitch.

Step 7 Take the yarn and place it in front of the right needle. Slip the right needle into the next stitch on the left, but at the front this time. Take the yarn and loop it around the right needle from the right to the front. Bring the right needle out, catching the loop of yarn through the stitch. Transfer this onto the right needle. This is a purl stitch.

Step 8 Take the yarn to the back of the right needle and repeat the knit stitch. Continue alternating from knit to purl until all the stitches are on the right needle. Then take the right needle and transfer it to your left hand and stitch another row as before – knit, purl, knit, purl and so on.

Step 9 Continue until your knitting grows in length to 5 cm (1.9 in.). By alternating the stitches you are creating a pattern known as moss stitch. This only works with an odd number of stitches. With an even number the pattern will look very different and is known as rib stitch.

Step 10 Cast off by knitting the first two stitches onto the right needle. Then use the tip of the left needle to hook the first stitch over the second, off the needle. Knit another stitch so you have two on the right. Hook the first over the second again. Continue until you have cast off all the stitches. When you are left with one you can pull the yarn through to knot in place.

Step 11 Cut off a 60 cm (24 in.) length of the yarn. Stitch the loose edge of the knitting around the kilt pin with the shorter length of yarn.

Step 12 Fold the bottom edge of the knitting in half and stitch together. Run the yarn back along where you have stitched.

Step 13 Fill the pocket you have created with blue merino felt and sew along the top to seal the felt inside.

Step 14 Stitch on the feet and Rawlplug® beak with the same yarn. You may need to snip away some of the Rawlplug® with end cutters if you find it too long. Both the feet and beak should stitch into place quite easily. You will be able to poke the beak into the knitting before you secure it with stitches.

Step 15 Last, create the eye by stitching a French knot into either side. Tack the white cotton into place where you want the eye, and twist the yarn around the sewing needle three times. Then pass through near the same hole while holding the length in place with your left thumb, so that it pulls through neatly. Repeat this on the other side and then stitch the two beads into place over the top. Any loose threads or yarns can be stitched in and out of the knitting to secure.

 Le modèle en réalité n’est rien de plus qu’un carré plié en deux dans le sens de la diagonale ! 

Pour la réalisation du bec au crochet: 

Faire une chaînette de 4 mailles

Revenir en arrière en faisant trois mailles coulées dans les trois premières mailles.

Une fois au point de départ répéter l’opération. Et voilà le tour est joué vous avez votre bec ! 

Pour réaliser les pattes au crochet : 

Le principe est le même que pour le bec.

On monte une chaînette de 7 mailles on revient en mailles coulées dans les trois suivantes.

Arrivé au point départ ( on a trois mailles coulées à droite et trois mailles à gauche) on recommence pour obtenir la deuxième griffe : 

On fait une chaînette de 4 mailles et on revient en arrière en mailles coulées sur les trois mailles.

On revient ainsi au point de départ. À ce stade on a deux griffes à droite et trois mailles à gauche.

On fait la troisième griffe de La même manière en montant trois mailles, on revient en mailles coulées mais cette fois on revient jusqu’au debut de notre ouvrage on coule donc 6 mailles.

Il ne vous reste plus qu’à tout reprendre depuis le début pour former la deuxième patte. 

Attention ne coupez pas le fil! Ne fois de retour au point de départ vous recommencez en montant vos 7 mailles.

Voilà  jespere que ce petit post vius aura donné envie de tenter l’aventure ! 

A bientôt 

Comme papa (les accessoires des mariés volume 1) 

Je vous parle de la confection de ma robe de temps en temps mais d’autres choses ont été réalisées pour notre mariage. 

Ici je vais vous présenter les noeuds papillons . Les trois garçons avaient le même look que papa même couleur de vêtements et …. même noeud pap. Seule différence le trio portait ses Stan smith!!!! 

Je trouvais ça craquant de les voir tous quasi identiques ( juste pour cette journée !)

Du coup quand nous sommes allés chez Armand Thiery pour que mon homme essaye les noeuds pap, cravate et chemises je me suis dis que j’allais acheter une pochette assortie et m’en servir pour confectionner les noeuds des petits.

Pour être certaine d’avoir suffisamment de tissus et que les noeuds papillons soient rigides j’ai doublé avec un petit coton rose pastel.

Voilà le tuto maintnant  : 

  1. On choisi la largeur et la longueur finales du noeud.
  2. On multiplie par deux et on ajoute 2cm pour les surplus de couture par exemple pour un noeud de 10cm de large sur 3cm de haut je dois decouper un coupon de 22cm par 8cm 
  3. On plie le coté le plus long sur le coté le plus long endroit du tissus contre endroit.
  4. On coud. 
  1. on retourne le tissus sur l’endroit.
  1. On plie le morceau ainsi obtenu en prenant soin de mettre la partie cousue en dessous et on repasse.

On plie le morceau en deux en laissant le coté couture au dessus ensuite on coud : 

  1. on retourne le coupon pour que la dernière couture soit à l’intérieur du cercle.En fait on procède de la même manière que précédemment. On plie et on repasse.

A ce stade vous devez obtenir un rectangle et ne voir aucune couture sur l’endroit. Votre noeud est quasiment terminé il ne reste qu’à refaire un anneau pour serrer le premier rectangle en son centre. 

Pour faire l’anneau du centre procédez de la même manière. Vous avez ensuite deux possibilités soit coudre en entier le deuxième anneau et l’enfiler sur le premier mais ce n’est pas toujours facile. Soit laisser tomber la dernière étape et enrouler le ruban autour du premier anneau et coudre à la main.

Enfin si comme moi vous voulez utiliser une pochette et que vous manquez un peu de tissus alors vous pouvez utiliser deux tissus différents et un des deux ne sera pas visible. Par contre dans ce cas les mesures de base devront changer car vous ne plierez pas le tissus en deux mais vous coudrez deux coupons l’un sur l’autre endroit contre endroit. 

Donc pour un noeud de 10cm sur 3cm vous devrez découper deux coupons de 12cm par 5cm. (surplus de couture inclus.)! voilà ce que ça donne en images. 

Pour que ce soit plus fini et rigide j’ai finallement réalisé deux noeuds pour chaque noeud papillon. Un avec la pochette (doublé en coton rose pastel) et un avec le coton rose pastel. 

Libre à vous de choisir la manière dont vous souhaitez fixer le noeud. Moi j’ai fait un anneau et oui encore!!!!!!! et un scratch à chaque extrémité. 

Et enfin le plus important le résultat final avec celui de papa (tout en haut) bien entendu ! 

Pochette sac fourre tout … bref.

Voilà maintenant que ma robe de mariée ne me prend pas tout mon temps couture je peux enfin tester ma brodeuse !!!!!

Je l’avoue je m’amuse comme une petite folle.

J’ai testé des modifs entièrement brodés pour mon moyen qui est fan de bricolage et d’outillage . 

Jai sélectionné un marteau une pince des clous et un tourne visse. Quand il a vu le résultat il m’a demandé d’ajouter une scie et une perceuse. J’ai testé pour lui faire plaisir mais La scie empiète un peu sur la pince. Et pour cause Pas simple de positionner le nouveau motif quand on n’a plus les repères précédents ….! 

Bref mon fiston était ravi du résultat.

Il ne me restait plus qu’à imaginer quoi faire avec cette boderie .Et Oui j’étais partie presque tête baissée dans la broderie ! 😂

Je lui ai proposé une pochette et ça lui convenait . Voila le résultat et quelques explications : 

On voit sur la deuxième photo que La pochette se ferme grâce à une cordelette,rouge La couleur preferee de Mr, Et qui se resserre à l’aide de la petite boule magique ! Le principe me semble plus simple et pratique pour un petit homme de 4 ans . 

Sur les dernières photos on devine la coulisse pour la cordelette. Il faut tout d’abord faire l’ourlet sur la bordure ( on compte le double de la hauteur finale de la coulisse) 

Ensuite on plie l’ourlet du haut et le tour est joué . Il ne reste plus qu’à faire les coutures des côtes . Pour une meilleure finition j’ai surfilé l’ensemble du tissus.  

Réaliser sa robe de mariée partie 2 : le fond de robe

J’avais commencé à vous parler de la réalisation de ma robe de mariée dans ce post alors voici la suite.

Nous y voici nous y voilà le cerveau commence à chauffer et les mains à se mettre en action!

Tout commence par le fond de  robe.

Première étape  : réalisation du bustier.

Vous avez plusieurs options soit faire votre patron de base vous trouvez les explications dans des livres de Line Jaque ou de  Teresa Gilewska , j’aime beaucoup le deuxième pour les robes de mariée il est très intéressant.

Soit prendre un patron de bustier et l’ajuster à votre taille. Quelque soit votre choix il est important de ne pas négliger cette étape car c’est ce qui vous permettra d’avoir une robe sur mesure.

Dans un premier temps j’ai dessiné mon bustier sur du papier à patron en notant bien les repères de taille et des petites hanches. Les petites hanches marqueront ensuite la fin du bustier de la robe finale.

De plus les petites hanches marquent le début de « l’élargissement » de la robe.

Donc une fois les différentes parties du bustier dessinées il faudra les allonger et élargir pour réaliser des godets. Pour ce faire il faut penser à bien noter le droit fil sur le bustier et le poursuivre sur les godets.

Mon bustier se compose de  :

  • la partie du devant qui forme le coeur et qui se positionne dans la pliure du tissu.
  • le coté avant à découper deux fois
  • le coté dos à découper deux fois
  • le milieu dos a découper deux fois.

Vous devez ensuite définir l’amplitude du bas de votre robe et ce en fonction de votre crinoline. Ils doivent être aux mêmes dimensions.

 

Par exemple si vous voulez une amplitude de 300cm vous devez répartir les 3 mètres sur l’ensemble des 6 morceaux du bustier que vous aurez prolongé. . Dans mon cas j’avais 6 parties dans mon bustier donc ça aurait donné :

300cm divisés par 6 morceaux = 50 cm à repartir sur chaque morceau.

Vous allez faire ce qu’on appelle des godets.

Voilà tout d’abord le dessin grandeur nature que vous devez réaliser  pour obtenir le patron régulier de ces augmentations:

img_6188

La marche  à suivre  :

Sur un papier on positionne un morceau du bustier. On prolonge la largeur qui se trouve au niveau des hanches et ce sur la longueur finale souhaitée. Cette largeur est notée A et C sur mon schéma.

Ensuite sur la ligne du bas on met 25 cm de chaque coté de C. Pour A on met les 25cm sur la partie du bustier qui n’est pas dans la pliure du tissu. (Quand on déplie on a ainsi 2 fois les 25 cm .) Ce sont les parties notées B sur mon schéma.

On n’oublie pas de choisir la longueur finale de la robe sans oublier de prendre en compte la hauteur de talons de ses chaussures !!!!

C’est parti pour décalquer et découper des six parties du patron. (on peut comme sur la photo les mettre en quinconce comme il n’y a pas de motifs sur la doublure.)

Etape suivante on entoile les 6 morceaux du bustier jusq’au niveau de la ligne de hanches avec de la triplure pour renforcer et rigidifier l’ensemble du bustier.

IMG_4334Vous n’avez plus qu’à surfiler les différents morceaux puis les assembler.

Vous laisserez une ouverture de 40 cm minimum dans le dos pour la pose ultérieure de la fermeture éclair invisible. sur la photo ci-dessus on voit que l fermeture éclair se termine bien après la ligne de hanche. C’est ce qi est noté FE en rouge.

A ce stade vous devez avoir quelque chose qui ressemble à ça  :

 

Vous noterez que le fond de robe se pose la partie endroit contre le mannequin. Ainsi lors de l’assemblage on ne verra pas les coutures.

Voilà rendez-vous une prochaine fois pour la suite de la confection de la robe : le bustier en satin duchesse.

Astuce déco mariage nº1  : Nom de table mariage et support 

Je l’ai déjà dit dans un post précédent je ne vais pas vous parler uniquement de couture mais je vais vous faire part de nos astuces deco, et parfois même decos économiques, pour notre mariage.

En numero 1 voici comment Phanou a résolu le problème du placement des verres en plastique….! Et comment j’ai pu identifier les tables!

Le mariage avait lieu à 11h30 à la mairie et ensuite nous avions la cérémonie laïque à la maison son Pas trop de temps le Matin pour La deco !

La veille nous avions déjà positionné quelques éléments du couvert et nous nous demandions comment mettre les verres en plastique en place sans qu’ils s’envolent …

Pour rappel nous avions convié nos invités pour un repas champêtre chic du coup Phanou à pensé à utiliser des bocaux pour y insérer les verres. Par la même occasion je me suis dit que ça pouvait nous servir pour nommer les tables et aider les invités à trouver leur place . Nous avions fait d’une pierre deux coup ! Pas mal le duo des frangines

Nous avons pris des bocaux le parfait j’ai inscrit au posca blanc le nom des différentes tables ( chaque nom correspondait à une ville ou nous avions habité ensemble mon chéri et moi ) 

Pour que le nom ressorte nous avons ajouté un morceau de chemin de table fushia . Enfin nous avons glissé les verres dans le bocal et nous les avons soigneusement fermés . Un petit noeud de satin positionné par Phanou et l’affaire était dans le sac 😍.

Non seulement c’était super joli mais aussi pratique puisqu’ainsi nous avons pu préparer des choses à l’avance, pas besoin d’attendre le dernier moment.

Réaliser sa robe de mariée première partie

 

Bon alors avant de commencer à vous montrer directement les étapes de réalisation de la robe je préfère commencer par le début même si ce n’est pas de la couture. 

Vous allez comprendre que ça fait partie du projet!

Avant même de commencer à réfléchir à la robe de nos rêves,  l’idéal voire l’indispensable c’est de faire des essayages dans les magasins de robes de mariées. 

Cette étape m’a permis d’avoir des conseils sur la couleur du tissu qui m’allait le mieux ( ivoire) et d’essayer des modèles que je n’aurais pas imaginer porter. Autre petit détail non négligeable on vous explique comment enfiler la robe, quels  dessous ou chaussures sont les plus appropriés bref tout ce qu’il faut pour le jour J. En ce qui me concerne j’ai également vu cette expérience comme une façon de voir un peu comment les robes étaient montées. (ça m’a confortée dans les pistes de constructions que j’avais imaginées.)

Nous avions décidé de faire un mariage surprise avec peu d’invités car nous allions tout faire dans notre terrain  :  la cérémonie laïque, le vin d’honneur et le repas. 

Nous avons la chance d’avoir un grand terrain ce qui nous a permis de tout mettre en oeuvre comme nous le souhaitions et même de garer la trentaine de voitures !

Dans un prochain post je vous parlerai de ces autres aspects et de mon expérience à ce sujet.

Revenons en à la robe !!!!!

Dans un  premier temps comme le mariage allait se dérouler en extérieur avec pas mal d’arbres j’avais , sur les conseils des vendeuses ,exclu le tulle (même si j’avais craqué littéralement sur un modèle oui LE modèle) et j’étais partie sur une robe en satin duchesse avec un drapé sur l’avant et un autre modèle avec un peu d’organza sur le satin duchesse.

J’ai regardé sur le net si je trouvais des patrons correspondant à ce type de modèles. En fait quand on y regarde de près il n’y a quasiment pas de patrons de robes de mariée et ils sont parfois un peu vieillots. 

Enfin à force de recherches acharnées j’ai trouvé un patron qui ressemblait et qui avait l’air pas mal mais bon à ce stade je ne me sentais pas très enjouée je ne m’y retrouvais pas. Pour ne pas regretter quoi que ce soit je suis allée jusqu’au bout de la démarche j’ai acheté le patron vogue et j’ai fait une robe avec un coton acheté à 0.90 centimes aux tissus du renard de Niort. 

La réponse est vite tombée car à la fin de la matinée la robe était terminée mais je n’aimais pas le résultat même si la coupe est très belle je ne m’y retrouvais pas. 

avant d’obtenir le patron j’avais refait une série d’essayages avec ma soeurette et je craquais encore pour le tulle et je me souvenais avec nostalgie et envie de la robe en tulle et le bustier en couleur que j’avais essayée quelques semaines auparavant. 

Pour ceux qui suivent le blog vous savez que mon chéri m’avais offert une magnifique machine à coudre et que niveau équipement je suis loin d’être à plaindre. C’est donc lui qui m’a dit « mais si tu as craqué sur un modèle fais le toi même.  » 

Il m’a tellement encouragée que le lendemain je me lançais dans l’aventure avec pour seul modèle la photo du magasine avec une vue de trois quart face …!

La difficulté ensuite c’est de savoir exactement de quelle quantité de tissus et autres fournitures nous allons avoir besoin. Pour ça les couturières dans les magasins sont de bon conseil et en plus j’ai toujours tendance à prendre un peu plus au cas ou !

Pour les fournitures (pour une robe en 36/38)on a besoin de  : 

  • satin duchesse ivoire  6 mètres en 150 de large 
  • tulle léger 10 mètres en 280 de large 
  • tulle raide 5 mètres en 150 de large 
  • doublure 3 mètres en 150 de large 
  • de la triplure 1.20 mètre en 100 de large 
  • des petites baleines 0.7 de large (la longueur dépende de votre buste)
  • une fermeture invisible de 40cm minimum de long 
  • 30 ou 40 boutons de satin 
  • 200cm de satin 1cm maxi de large 
  • de la guipure blanche 
  • de la guipure de couleur 
  • des strass blanc et de couleur 
  • du fils à coudre ivoire et de couleur .
  • Du ruban elastiqué pour boutons ( même longueur  que la fermeture invisible ) 
  • Des baleines de 1cm de large sur 6m de long pour La crinoline. 

Attention dans ces mesures je ne compte pas la confection de La crinoline j’ai la chance d’avoir ma meilleure amie qui m’en a donnée une. Apres ce n’est pas très compliqué ( même modus operandi que pour La jupe de la robe on en reparlera dans un prochain post) 

Ensuite il faut de l’imagination pour penser les différentes étapes sans en oublier aucune.

Prochain post pour l’étape 2 la confection du fond de robe ! 

 

 

 

 

My wedding dress diy

Voila beaucoup d’absence ces dernières semaines et pour cause Nous préparions notre mariage surprise alors maintenant je vais pouvoir partager avec vous ce que j’ai réalisé pour l’occasion c’est à dire La deco ( en partie car ma sœurette en a fait bcp aussi !! ) La tenue des petits et ma robe de mariée . Alors rendez vous très vite