Patronage manches bouffantes tuto

Pour ma deuxième version du gilet monceau de Fanny cozy little world pattern j’ai choisi de modifier les manches.

Je souhaitais avoir des bas de manches bouffants. Pour réaliser ces modifications un petit exercice de patronage s’impose. Suite à plusieurs demandes après la publication sur instagram je vous propose un tuto pour réaliser vous aussi à la maison ce type de manches.

Marche à suivre

étape 1

décalquer la manche originale de votre patron. pour moi celle du gilet Monceau (ou du Sweat Courcelles car c’est la même). Prendre soin de bien noter touts les repères et le droit fil.

manche originale du patron

étape 2 :

A partir du bas de la manche couper à 24 cm de hauteur à la perpendiculaire. Ainsi votre manche est coupée en deux. D’un coté vous avez le haut de manche et de l’autre le bas de manche (le poignet) .

Coupez
vous obtenez un haut et un bas de manche

étape 3 :

Laissez de coté la partie haute de la manche. Prendre la partie basse de la manche et pliez la en deux dans le sens de la hauteur. En partant de la partie pliée coupez deux bandes d’environ 4cm. La dernière bande sur le bord de la manche ne formera pas un rectangle puisque la manche est rétrécie vers le bas.

Vous obtenez ainsi 6 bandes.

6 bandes

étape 4 :

prenez une large feuille de papier à décalquer. Positionnez les bandes dans leur ordre original. Prenez soin de les écarter sur le bas de manches mais de les maintenir solidaires sur leur partie haute. Vous devez répartir les bandes de manière égale tant sur la partie gauche que sur la partie droite. Une fois votre agencement correct collez les bandes sur le papier.

écartez les bandes sur le bas de manche

étape 5 :

La pièce obtenue est arrondie sur le bas ET sur le haut. Vous devez donc tirez un trait qui part de la bande la plus à gauche vers la bande la plus à droite.

retracez les contours

étape 6 :

Coller cette pièce modifiée à votre haut de manche laissé en attente.

Ma version finie de manche ressemble à ça :

étape 7

Vous n’avez plus qu’à monter votre manche comme décrit dans le descriptif.

étape 8 :

Pour les ourlets de manches : froncez les ourlets et assemblez les avec une bande coupée, ou non, dans le même tissu.

Pour info la bande que j’ai coupée, marges de couture comprises, mesure 19 cm par 5cm. Pour l’assemblage de cette bande on la plie dans le sens de la largeur on coud endroit contre endroit. On déplie sur l’endroit et on plie cette fois ci dans le sens de la longueur envers contre envers.

On positionne cette bande sur le bas de manche froncé et on coud.

Voilà le tour est joué.

Rosa

Je ne vais en rien vous surprendre si je vous dis que j’ai encore craqué pour un patron Burda !

Il s’agit cette fois ci d’un modèle tiré d’un magasine burda vintage et plus précisément celui des années 50.

J’avais de suite remarqué la veste ballon Rosa. Un modèle chic et très original grâce à des plis super sympas.

Niveau temps c’est tout à fait correcte même en comptant le décalquage des pièces. Il n’y en a que 5 à savoir les manches, les devants, le dos et les parementures devant et dos.

Comme pour toutes les vestes ou presque elle est doublée il faut donc être vigilant lors de la découpe de la doublure. Je m’explique… Il faut enlever la valeur de la parementure dos sur la partie dos et la valeur de parementure devant sur chaque devant.

Enfin la fermeture est cachée puisqu’il s’agit de 3 boutons pression. J’ai préféré trois boutons aimantés car je trouve que ça tire moins sur le tissus lorsqu’on ouvre la veste.

Les détails ….

Parlons un peu des détails de la veste. Qui dit veste ballon dit veste resserrée à la taille.

On obtient cet effet grâce à deux pinces symétriques sur le bas du dos.

On retrouve ce système de pinces sur les manches à peu près au niveau des coudes sur l’arrière du bras.

Le summum du chic c’est sans conteste les plis au niveau des épaules

j’ai longuement cherché le tissu le plus approprié pour réaliser ce modèle. J’ai opté pour un néoprène gaufré très léger. C’est un tissu très agréable à coudre et qui se tient bien ce qui est idéal pour mettre en valeur ces fameux plis et les pinces des manches et du bas de veste. Un néoprène qui vient du tissu du renard de Niort. Pour la doublure je ne connais pas sa réelle provenance puisque je l’ai dénichée dans des puces des couturières ! N’est elle pas charmante?

A très bientôt .

Valérie

customisation combinaison de surf

Le père Noël m’a bien gâtée en 2017 avec une Scanncut cm700 sous le sapin !!!!!

Depuis je m’amuse vraiment avec cet outil magique.

Je vous présente ici une de mes dernières réalisations la customisation de la combinaison de surf de mon mari.

Il a réalisé lui même le dessin qui représente comme vous le voyez le logo de l’île d’Oléron revisité en version pirate.

IO

J’ai pris cette image que j’ai transformée en SVG sur picsvg . j’ai pris la version « ready#1 ».

Ensuite j’ai travaillé l’image dans canvas workspace  pour préparer la découpe. Il faut être vigilant pour ce genre de dessin car il faut enregistrer en miroir. Pourquoi ? Parce que lorsqu’on découpe l’image on le fait sur l’envers du support. Le flex est collé face endroit sur un support plastique autocollant. C’est cette face qui est positionnée sur le support adhésif. La machine va alors découper seulement le flex pas le plastique.

Mon flex vient de chez créativ’découp . Sur leur site c’est très bien fait car on retrouve pour chaque sur la feuille adhésive les réglage correspondant pour la machine ainsi que pour la fixation.

Une fois le flex découpé on décolle la feuille du support et on échenille (on retire la partie de flex dont on n’a pas besoin). Reste alors le plastique collant et le flex qui représente le logo.

Ce fameux plastique va alors jouer le rôle d’un autocollant et nous permettre de positionner voire repositionner le flex où on veut sur le support. C’est à ce moment là que vous voyez votre dessin apparaitre dans le bon sens !

voilà le résultat c’est bluffant !!!!!!

On peut également utiliser du vinyl pour les supports non textiles et la marche à suivre reste la même. Promis je fais un tuto en images dès ma prochaine tentative.

 

 

Summer headband Projet DT Fiskarette numéro 1

Comme je vous l’avais annoncé j’ai été selectionnée pour faire partie de la desing team de fiskars du 1er juillet au 31 octobre 2018. Je vais donc partager avec vous le premier tuto réalisé, le headband.

Vous pouvez également découvrir le tuto sur la page facebook fiskars

Projet DT Fiskarette numéro 1

Thème de la création : Accessoires

Outils Fiskars :

– Combiné CutterRotatif (Ø45 mm) et Règle (12″x12″) – (réf 1016264) –
Ciseaux Classic Coupe-fil, droitiers & gauchers 12,5 cm – (réf 1005132)

Autres outils : Machine à coudre, Règle, Épingles.

L’été est enfin là, sortons les jolies robes et pourquoi pas y assortir un head band fait maison ? Voici un petit tuto pour le réaliser en un tour de mains avec peu de tissu.
Fournitures et du matériel utilisésbtr
Matériel nécessaire :
Deux bandes de tissu de 55cm par 20cm
Fils de la même couleur que le tissu
Un élastique à cheveux.
– Combiné CutterRotatif et Règle
Ciseaux Classic Coupe-fil
Machine à coudre.
Épingles.
Tapis de découpe auto cicatrisant.
règle.
Etape n°1

A l’aide de la règle de découpe avec cutter rotatif intégré couper vos bandes tissus (2 bandes de 55cm de long sur 20cm de large). J’ai plié mon tissu car on peut couper plusieurs épaisseurs en même temps avec le cutter.

 


Etape n°2

Plier vos bandes bord long vers bord long endroit contre endroit.

btr
Etape n°3

Coudre le long du bord long.
Etape n°4
Retourner la bande ainsi obtenue sur l’endroit. Répéter l’opération pour la deuxième bande. Vous obtenez ce qui apparait sur la photo précédente.
Etape n°5

Plier chaque bande en deux

btr
Etape n°6

Croiser les deux bandes l’une dans l’autre comme sur la photo.

btr
Etape n°7

Insérer l’élastique dans une des deux bandes pliées. Coudre les deux extrémités de la bande.

 


Etape n°8
Glisser l’élastique dans la deuxième bande et coudre les extrémités de cette bande.

btr

Etape n°9

Couper les petits fils qui dépassent, vous allez voir si vous les connaissez pas ces petits ciseaux sont géniaux.

btr

Etape n°10
Pour une jolie finition pincer l’élastique entre les deux épaisseurs de bande au niveau de la dernière couture . Coudre.
Faire de même au niveau de la deuxième bande.

btr
Etape n°11

Vous obtenez ceci :

btr

Conclusion :

Voilà vous êtes prête pour l’été. Vous remarquerez avec les photos ci-dessous qu’on peut obtenir des effets différents selon la largeur de nos bandes de tissu. Maintenant à vous de jouer.

 

 

Top recto verso le tuto

Envie d’un patron modulable ? j’entends par là réversible et qu’on peut aussi porter derrière devant bref on le porte dans tous les sens. Non non je ne blague pas c’est vrai !!! et en plus on peut même utiliser des restes de tissus pour le coudre.

La base du patron vient d’un magasine Burda HS 40H de 2012. Le modèle m’avait tapé d’en l’œil mais j’avais été très déçue par le manque de finitions. Les coutures des épaules et des cotés étaient apparentes ce qui supposait des finitions à l’infini sur un modèle soit disant rapide à réaliser. En plus de ça le joli tissus qu’on avait pu choisir comme doublure n’apparaissait pas dommage ….

J’ai donc apporté quelques modifications au modèle de base sur la partie couture dans un premier temps puis sur le patron dans un deuxième temps.

Aller je vous explique et surtout je vous montre la marche à suivre.

Voici d’abord le patron que vous allez pouvoir construire par vous même pour obtenir toutes les fonctions dont je vous parlais en intro.


Mesures pour construire le patron col arrondi :

AB 1.5cm

BC : 8.5/9/9.5/10/10.5/11cm (ces mesures correspondent respectivement aux tailles 34/36/38/40/42/44 ) Idem dans les cas suivants.

CD : 12/12.5/13/13.5/14/14.5 cm

EF : 5 cm

FG : 53/54/55/56/57/58

HI : 2cm

IJ : 21/22/23/24/25/26 cm

JK : 35 cm

Attention le décalage entre el bord de la feuille et le repère face au point J est de 2.5cm

LM : 5cm

J’ G’ : 35 cm
Mesures pour construire le patron col V :

AB 1.5cm

BC : 8.5/9/9.5/10/10.5/11cm

CD : 12/12.5/13/13.5/14/14.5 cm

EF : 21/22/23/24/25/26 (vous remarquerez donc que le point F est aligné avec le point J. Pour un décolleté plus plongeant libre à vous de faire varier ce point.

FG : 53/54/55/56/57/58

HI : 2cm

IJ : 21/22/23/24/25/26 cm

JK : 35 cm

Attention le décalage entre el bord de la feuille et le repère face au point J est de 2.5cm

LM : 5cm

J’ G’ : 35 cm
Réalisation :

ce qu’il faut savoir sur le rendu : c’est assez près du corps alors n’hésitez pas à couper la taille au dessus si vous le souhaitez plus ample.

  • Métrage et fournitures :

1 mètre pour chaque tissu, mais surtout triez vos chutes !

  • les pièces à dessiner :

Si on veut réaliser le patron avec encolure arrondie seulement : une pièce en triangle et une pièce qui sert pour le devant comme pour le dos.

Si on veut réaliser le patron avec une face encolure en V : une pièce en triangle et une pièce col arrondi et un pièce col en V.

  • Placement du patron sur le tissu :

Le milieu devant sur les pièces de devant et dos sert de droit fil il faut donc positionner le patron parallèle à la lisière.

Pour le triangle tracez une droite perpendiculaire à la base du triangle et qui passe par le sommet du triangle. Ainsi vous aurez la direction de votre droit fil. la base du triangle correspond à la pliure du tissu. Cette pièce peut être positionnée perpendiculaire à la lisière si vous souhaitez jouer avec des motifs par exemple.

  • Coupe et marges de couture :

J’ai choisi des marges de coutures de 1cm mais faites selon vos habitudes .

Découpez deux fois les triangles en veillant à positionner la base de chaque triangle dans la pliure du tissu.

Pour les devants et dos le milieu se positionne également dans la pliure du tissu.

Vous devez découper :

  1. dans le tissu extérieur : un devant et un dos
  2. dans le tissu intérieur : un devant et un dos
  3. Dans le troisième tissu : deux triangles.
  • Montage :

Pour faciliter la compréhension je parlerai de tissus extérieur et intérieur . Sur les photos le tissu extérieur est bleu et le tissu intérieur est blanc.

positionner les devants endroit contre endroit. Coudre les encolures et les emmanchures. Cranter les arrondis, retourner sur l’endroit et aplatir les coutures au fer.

Attention pour la version avec le col en V n’oubliez pas de couper dans le V jusqu’à la couture pour obtenir une belle finition lorsque vous retournerez le tissu sur l’endroit.

IMG_20180419_153034.jpg

Faire de même avec les dos.

Prendre un triangle et marquer le pli au fer ou à l’aide d’un crayon pour avoir un repère. Déplier un triangle. Vous obtenez un losange.

Prendre les devants cousus ensembles. positionner le repère du triangle sur le repère de votre devant (la lettre J sur le schéma). Le triangle et le devant sont positionnés endroit contre endroit. Commencer à coudre au repère J et jusqu’au bas des deux pièces de tissu. (Pour être précise j’ai marqué mon repère en coupant légèrement le tissu comme vous le voyez sur la photo.)

IMG_20180419_153115.jpg
Prendre les dos cousus ensembles. positionner le repère du triangle utilisé ci dessus sur le repère de votre dos (la lettre J sur le schéma). Le triangle et le dos sont positionnés endroit contre endroit. Coudre jusqu’en bas.

Vous avez assemblé les devants et dos avec le tissus extérieur . Sur le même coté, répéter cette même opération pour le tissus intérieur. Ensuite faire de même de l’autre coté.

Vous obtenez ceci pour la première étape :

vue de dessous et vue de dessus.

Voilà enfin ce que vous obtenez quand vous avez cousu un coté en entier c’est à dire toutes les faces du losange.

Une fois les deux cotés cousus voilà ce que vous obtenez :

IMG_20180420_144313.jpg

IMG_20180420_144331.jpg

Passer à la couture des épaules . Ici je retourne le tissus bleu du dessus pour le positionner endroit contre endroit avec le tissus bleu du dos. En fait vos 2 pièces devant et vos 2 pièces dos sont positionnées endroit contre endroit Ainsi vous devez obtenir ceci :

Il suffit maintenant de coudre les tissus bleus ensembles et les tissus blancs ensembles. Commencer par superposer les coutures d’emmanchures et coudre en suivant jusqu’à revenir au point de départ. Couper l’excédent de tissus.

Vous n’avez plus qu’à réaliser les ourlets du bas du top pour le tissus du dessus puis pour le tissus du dessous.

Votre top est terminé .

Aucune couture n’est visible ce qui vous permet de le porter derrière devant et ce sur l’endroit comme sur l’envers. On peut même se permettre de faire des taches !!!!

Pour la version col en V idem à vous de choisir de positionner le V devant ou derrière.

Vous pouvez même choir de confectionner un top avec col en V devant et derrière bref à vous de moduler .Je vous avais bien dit que c’était magique !!!!

voilà le résultat avec mon premier modèle :

Alors qu’en pensez-vous ?

Si vous avez besoin d’explications complémentaires n’hésitez pas envoyez moi un message et vous répondrai avec plaisir.

A bientôt

Valérie

Le monstrozore

Bon je n’ai rien inventé c’est au court d’une de mes ballades sur Pinterest, oui encore….! que j’ai croisé cette cousette.

Ces petits monstres ou autres « personnages » m’avaient fait sourire et étaient restés dans un coin de ma tête. Jusque là je ne pensais pas un jour avoir recourt à ce système pour prolonger la vie des jeans des enfants.

C’était sans compter sur l’école, les copains et les glissades sur les genoux. Et voilà que je me retrouve avec un premier pantalon coupé. Je me suis résignée et je l’ai transformé en short pour cet été. Et quelques semaines plus tard bime une deuxième victime arrive près de ma machine à coudre pour être soigné. 

Là je me suis dit aller c’est l’occasion de s’amuser. Et me voilà partie à découdre la partie extérieure de la jambe blessée. Juste de quoi mettre le tissus à plat pour coudre facilement.

J’ai pris du tissus blanc, plié une bande de 3cm de large en deux endroit contre endroit et j’ai cousu des zig zags irréguliers (les dents!). J’ai retourné le tout en veillant à bien enlever l’excédant de tissus et repousser les pointes à l’aide d’une aiguille à tricoter.

j’ai cousu ce morceau sur le haut du trou.

Etape suivante découper deux yeux de tailles différentes les fixer au point de bourdon (zig zag très serrré) et au centre un point noir quelque peu décalé pour le coté monstrueux. 

Enfin dernière étape avant les essayages la langue ! Et ben oui les monstres aussi ont une langue. je prends une bande de 5cm de large sur 10cm de long je la plis en deux dans le sens de la longueur et je couds la langue. En fait  je couds un U en partant des extrémités de la bande. Ensuite je coupe les excédants de tissu, je crante dans les arrondis et je retourne. 

Plus qu’a fixer la langue sur le jean. En choisissant un fil de la même couleur que les dents j’ai pu fixer solidement les deux morceaux au jean.

Voilà le résultat qu’en pensez vous? Ca vous tente vous aussi? 

IMG_20180404_141316.jpg

 

Ma petite veste sur le web

Vous vous souvenez peut être de ma petite veste . Je vous l’ai présentée dans un post précédent.

Il y a peu Burda proposait un concours de couture ma plus belle réalisation burda alors je me suis lancée avec cette petite réalisation.

Résultat définitif du concours le 18 décembre mais je suis contente car je fais déjà partie des 25 finalistes :

#madewithburda : ma petite veste

Vous vous souvenez peut-être de ma petite veste ??? non alors faites un tour par ici .

C’est un modèle tiré d’un « vieux » burda, c’est même la couverture du magazine. J’avais craqué en voyant le modèle autant que le tissus mais j’étais restée su+r ma fin ne trouvant pas de lainage à mon goût. C’est seulement de longues années plus tard que je suis tombée sur un coupon (aux dimensions parfaites ni plus ni moins , ouuuuuf) aux puces des  couturières de Béruges (86).

Je n’ai pas hésité un seul instant j’avais l’impresion d’avoir trouvé le même tissus que celui proposé avec le modèle.

Face à mon enthousiasme ma belle maman m’a même fait la surprise de m’offrir les magnifiques boutons berlingots qui allaient se marier à la perfection avec la veste.

Ensuite j’ai personnalisé le modèle en ajoutant un petit liberty , oh oui j’adore le liberty. On en trouve en guise de doublure pour les passants de la ceinture, sur un bouton recouvert, sous forme de noeud papillon sur la ceinture, en bande de doublure pour le bas de la veste…

Vous vous demandez pourquoi je reparle de ce modèle ? Et bien c’est tout bête, c’est celui que j’ai choisi quand j’ai vu que Burda style France proposait un concours .

« Ma plus belle création made with burda « .

Voilà pour ceux qui ne le savaient pas encore je tente l’aventure on verra bien ce que ça donne ….!

voici ce que donne la veste portée (avec des photos prises à la va vite car petits hommes à surveiller !!!!)

img_6923

Et pour la voir plus en détails voici le lien vers la vidéo

A bientôt  !!

 

Mara marrant 

Petit cadeau de mon chéri le nouveau la maison Victor . Je le feuillete et je trouve pas mal de modèles qui me plaisent. Je me décide pour le petit top Mara.

J’ai de suite été surprise voire même déçue par leur manière de coudre les emmanchures. 

Du coup j’ai essayé de repenser cette partie du vêtement.

L’inspiration est venue grâce à des discussions avec Cynthia toujours au top de la mode. Elle m’a fait découvrir un site fort sympathique.

La wax y est utilisée de bon nombre de façons et c’est tout simplement magnifique. 

De quoi customiser même toutes sortes de vêtements.

Alors mon top sans  manche est devenu un top à épaulettes si je puis dire ! Pour ce faire j’ai coupé des bandes de wax. Ensuite j’ai formé des plis que jai cousus. 

Petite astuce pour former des plis égaux ? La technique de la fourchette …. promis je ferai une petite demo  lors d’un prochain post .

Alors voilà la version du top par la maison Victor 


Et voilà ma version et peut être Pas la dernière ….


Alors à vous aussi elle vous plaît cette version ? 

A bientôt 

La garde robe de Mr 

Les minis grandissent vite alors je suis mise à refaire une partie de la garde robe de mon fiston. 

Au programme un pyjama réalisé avec des chutes de Jersey et autre . Pour tout ça un grand merci à ne copine de ma belle maman. 

Mr est ravi de son petit pyjama tout doux et tout chaud selon lui.

Il s’agit de deux modèles ottobre Hiver 2016 modèle crazy Frog por le pull et ottobre automne 2016 modèle little Basic.

Pour le pantalon jai légèrement modifié le modèle pour ne plus avoir de poches. Ca me semblait mieux et plus confortable pour un pyjama ! 

Voila le résultat :