customisation combinaison de surf

Le père Noël m’a bien gâtée en 2017 avec une Scanncut cm700 sous le sapin !!!!!

Depuis je m’amuse vraiment avec cet outil magique.

Je vous présente ici une de mes dernières réalisations la customisation de la combinaison de surf de mon mari.

Il a réalisé lui même le dessin qui représente comme vous le voyez le logo de l’île d’Oléron revisité en version pirate.

IO

J’ai pris cette image que j’ai transformée en SVG sur picsvg . j’ai pris la version « ready#1 ».

Ensuite j’ai travaillé l’image dans canvas workspace  pour préparer la découpe. Il faut être vigilant pour ce genre de dessin car il faut enregistrer en miroir. Pourquoi ? Parce que lorsqu’on découpe l’image on le fait sur l’envers du support. Le flex est collé face endroit sur un support plastique autocollant. C’est cette face qui est positionnée sur le support adhésif. La machine va alors découper seulement le flex pas le plastique.

Mon flex vient de chez créativ’découp . Sur leur site c’est très bien fait car on retrouve pour chaque sur la feuille adhésive les réglage correspondant pour la machine ainsi que pour la fixation.

Une fois le flex découpé on décolle la feuille du support et on échenille (on retire la partie de flex dont on n’a pas besoin). Reste alors le plastique collant et le flex qui représente le logo.

Ce fameux plastique va alors jouer le rôle d’un autocollant et nous permettre de positionner voire repositionner le flex où on veut sur le support. C’est à ce moment là que vous voyez votre dessin apparaitre dans le bon sens !

voilà le résultat c’est bluffant !!!!!!

On peut également utiliser du vinyl pour les supports non textiles et la marche à suivre reste la même. Promis je fais un tuto en images dès ma prochaine tentative.

 

 

Publicités

Tuto cape de la reine des neiges

Voici un tuto qui fait suite à la réalisation d’un cadeau pour l’anniversaire d’une copine de mon fils fan de la reine des neiges.

Je ne voulais pas lui coudre une robe car je pense qu’elle en a déjà une alors je me suis dit qu’un accessoire pourrait lui faire plaisir.

Voici donc la cape de la reine des neiges. Ici réalisée pour un enfant de 5 /6 ans mais avec ce tuto vous verrez que vous pouvez la réaliser dans la taille de votre choix même pour un adulte !

Listes des outils dont vous aurez besoin  :

Outils Fiskars CutterRotatif (Ø45 mm) 

Tapis de Découpe pivotant (14″ x 14″ – 33 x 33 cm)

– Ciseaux Classic Coupe-fil, droitiers & gauchers 12,5 cm

Ciseaux Classic – Professionnel 25 cm

Cutter rotatif Ø45 mm

Autres outils :

Règle

Machine à coudre

tricotin à manivelle prym

surjeteuse.

fil assorti

btr

Matériel :

tulle à paillettes

satin bleu

polaire blanche

laine blanche

 

comment dessiner le patron de votre cape  :

rent

Avant de dessiner votre patron en taille réelle je vous conseille de faire un schéma comme celui de la photo .

Mesurer le tour de cou de la personne qui portera la cape par exemple 30cm. Cette longueur correspond  au petit demi cercle sur le bas de la photo.

Pour dessiner ce demi cercle il va falloir faire des mathématiques.

Le perimètre d’un cercle se calcule de la sorte :

P = 2¶R

Le tour de cou que nous avons mesuré correspond à un demi périmètre  :

1/2P = ¶R

Nous avons besoin de connaitre R c’est à dire le rayon du petit cercle.

R= (1/2P) ÷¶

Dans l’exemple cité ci dessus ça donnerait  :

R = 30 ÷¶ = 9,5.

Vous notez donc sur le schéma AB = 9,5

Pour tracer le grand cercle vous devez procéder comme suit  :

Mesurer la hauteur souhaitée pour la cape par exemple 100cm .Ca correspond à la longeur BC sur le schéma.

Pour tracer le grand demi cercle le rayon est AC (AC= AB + BC)

Pour notre exemple AC = 9,5 + 100 = 109,5 cm .

La capuche  :

Prendre une feuille A4 .

Sur le bas de la feuille EF correspond au tour de cou divisé par 2.

Pour la hauteur de la capuche vous pouvez prendre une hauteur de feuille soit à peu près 30cm . Cette mesure peut varier en fonction de l’effet souhaité.

Enfin réaliser l’arrondi sur le haut de la feuille dans le prolongement de F  comme sur la photo.

Les parties grisées sur le dessin disparaissent lorsqu’on découpe la parton final.

découpe des tissus  :

positionner le patron de la cape sur le satin  et le découper une fois en laissant des marges de couture de 1cm. Procéder de même pour le tulle mais vous pouvez laisser un peu plus de longueur sur le bas du cercle si vous le souhaitez.

Pour la capuche plier le satin en deux endroit contre endroit positionner le patron et découper en laissant des marges de couture de 1cm . Procéder de même pour le tulle .

Couture des pièces  :

  • La capuche

Capuche positionner les pièces de satin endroit contre endroit , épingler et coudre le long de la partie arrondie seulement. Procéder de même pour le tulle .

Pour de plus jolies fintions vous pouvez surjeter les coutures car elle seront en partie visibles puisque le tulle est transparent.

Enfiler les deux capuches l’une sur l’autre endroit contre endroit et coudre les devant de capuches. (celles qui correspondent au grand côté de la feuille A4) .

Retourner sur l’endroit. Laisser en attente.

  • la cape :

positionner les deux capes (satin et tulle ) endroit contre endroit et coudre l’encolure et les deux cotés devant. Laisser libre le bas.

Retourner sur l’endroit.

Faire un ourlet sur le satin.

Couper légèrement le bas de la cape en tulle avec un ciseau cranteur  car ça correspond bien à ce tissu.

  • assembler capuche et cape.

Positionner la capuche endroit contre endroit sur la cape en faisant coïncider les encolures. Coudre.

Les finitions  :

Pour finaliser l’aspect Reine des neiges j’ai  choisi de coudre une bande de polaire doudou blanche sur le devant de la cape en laissant pendre de partie de chaque coté pour pouvoir faire un nœud.

Pour modèle que j’ai réalisé j’ai utilisé  160 cm de polaire sur une largeur de 10cm. Ces dimensions peuvent varier en fonction de vos souahit et de l’effet que vous souhaitez donner à votre cape. Vous pouvez d’ailleurs ne rien coudre.

Pour cette couture positionner la polaire sur endroit contre endroit sur la capuche, retourner et coudre à l’intérieur .

Enfin pour rigidifier le devant de la cape et par la même cacher les coutures j’ai cousu une bande de tricotin réalisée dans une laine blanche pour rester dans les mêmes tons.

Et voilà le tour est joué  vous n’avez plus qu’à vous amuser.

Pour toute question n’hésitez pas à me contacter je vous répondrai le plus rapidement possible. Je suis désolée j’ai dû réaliser cette cape dans des délais assez courts et je n’ai pas pu prendre de photos….

Voici tout de même le projet final.

 

Vous remarquerez que j’ai coupé le tulle plus long pour faire un effet de traîne  c’est quand même mieux pour une reine !!!!!!!

 

 

 

 

sac de plage tuto n°2 DT fiskars.

Aucun texte alternatif disponible.Liste des outils utilisés.

Outils Fiskars : Combiné CutterRotatif (Ø45 mm) et Règle (12″x12″)

Tapis de Découpe pivotant (14″ x 14″ – 33 x 33 cm)

– Ciseaux Classic Coupe-fil, droitiers & gauchers 12,5 cm

Ciseaux Classic – Professionnel 25 cm

Cutter rotatif Ø45 mm

Autres outils :

Règle

Machine à coudre

 

Vous allez peut-être me dire encore un sac  ! pas sûr que vous résistiez longtemps à ce modèle très pratique et original pour emporter toutes vos affaires à la plage. J’en suis certaine ce modèle est fait pour vous.

Voilà de quoi vous aurez besoin  :

btr

  • Tissu pour la doublure 65cm x 100cm
  • Tissu pour le sac 65cm x 100cm (vous pouvez ajouter une touche personnelle avec une bande tissus différente comme sur le modèle. ) et pour les glissières : 55cm x 9 cm
  • Tissu pour les anses : 120cm x 8cm
  • Tissu pour les bandoulières : 170cm x 8 cm
  • Fil assorti

Marche à suivre  :

btr

Couper dans le tissu moutarde deux rectangles de 63cm x 48 cm. Sur la partie de votre rectangle qui mesure 63cm, couper, à l’aide du cutter rotatif, dans les deux angles, un carré de 6cm sur 6cm comme sur la photo. Faire de même dans le tissu de la doublure.

L’avantage du cutter rotatif c’est que le tissu ne bouge pas et la découpe est très précise.

btr

Vous obtenez ceci pour le tissu moutarde et pour le tissu doublure soit 4 morceaux au total. Mettre ces éléments de coté pour poursuivre la préparation.

 

Il ne nous reste qu’à découper l’ensemble des bandes. Vous pouvez découper le tissu en plusieurs épaisseurs et gagner du temps en restant efficace. Pour ce faire utiliser le combiné Cutter Rotatif et la règle. Découper :

  • Deux bandes pour les coulisses (dans le tissus moutarde) : 55cm x 9cm
  • Une bande pour les anses : 120cm x 8cm
  • Une bande pour les bandoulières : 170cm x 8 cm

Ce combiné est génial , je l’adore je n’ai jamais réalisé des coupures aussi nettes auparavant. Grâce à la rège graduée on obtient un résultat très précis et la largeur de la règle permet également de bien caler le tissu pas de risque de glissade !!!!!

btr

A ce stade vous obtenez toutes les pièces nécessaires à la réalisation du sac alors à vos machines .

btr

 

Superposer les deux pièces de doublures endroit contre endroit. Comme sur la photo coudre les deux petits cotés ainsi que le bas en laissant une ouverture. Cette ouverture nous servira à la fin de notre ouvrage. Procéder de la même façon avec les deux pièces de tissu moutarde mais cette fois-ci sans laisser d’ouverture sur le bas.

btr

Coudre les angles du sac et de la doublure. Pour ce faire plier le tissu endroit contre endroit en alignant les coutures réalisées précédemment. Epingler.

btr

 

Coudre à 0.5cm du bord.

Faire de même dans le tissu moutarde pour le sac.

btr

Prendre les bandes pour les coulisses ( 55cm x 9cm ) et réaliser les ourlets à chaque extrémité comme sur la photo. Plier sur 1cm puis recommencer. Epingler et coudre.

btr

Marquer le milieu de chaque bande de coulisse à l’aide d’une épingle ou d’un crayon. Prendre le sac assemblé. Positionner, endroit contre endroit, la bande de coulisse sur le sac.

Aligner le repère de milieu de bande sur la couture coté du sac. Attention on n’aligne pas la bande sur le haut du sac mais à 6cm du bord comme sur la photo. Epingler.

Coudre à 1cm du bord de la bande de coulisse (ce qui correspond au 0cm de la règle sur la photo)

btr

Faire de même avec l’autre bande de coulisse. Retourner les deux bandes. Vous obtenez ceci.

btr

Prendre la doublure et la positionner endroit contre endroit sur le sac. Epingler ensemble les trois épaisseurs de tissu à savoir doublure glissière et sac. Coudre.

btr

Retourner sur l’endroit à l’aide de l’ouverture laissée dans la doublure au début du travail. Rentrer la doublure dans le sac c’est presque terminé !

btr

Coudre les poignées et les anses. Pour cela plier les bandes en 2 coudre puis retourner sur l’endroit. Pour de jolies finitions faire des surpiqûres sur les bords longs des bandes à 0.5cm.

btr

Vous avez toutes les bandes prêtes à l’emploi le projet touche à sa fin …

btr

Insérer la bande de poignée à l’aide d’une épingle à nourrice dans les glissières.

 

Tirer sur la bande pour joindre les deux extrémités. Coudre ces deux extrémités en pliant le tissu comme sur la photo.

btr

 Procéder de la même manière pour la deuxième bande.

Coudre l’ouverture laissée dans la doublure à la machine ou à la main.

btr

On obtient deux anses de longueurs différentes une pour porter le sac sur l’épaule, l’autre pour le porter à la main .

 

 

Et voilà vous n’avez plus qu’à le remplir et c’est parti.

Punch needle, petite introduction

Ca fait déjà un moment que je salivais enfin c’est juste une façon de parler bien entendu … Donc ça fait un moment que je salivais devant toutes les réalisations de punch needle. Ca avait l’air tout doux et surtout le rendu était top.

Après m’être documentée par-ci par-là je me suis lancée en achetant l’aiguille « magique ». J’avoue que n’étant pas certaine de maîtriser la chose je suis restée sur une aiguille bas de gamme.  On voit les limites assez facilement lorsqu’il s’agit de serrer et desserrer la vis .

Voici le modèle que j’ai choisi

Lychee-Plastic-DIY-Embroidery-Pen-Set-Stitching-Punch-Needle-Punching-Tool-Kit-Sewing-Tools-Accessories.jpg_640x640

Il en existe de nombreux et ceux qui sont les plus fiables sont ceux en bois mais il faut alors en acheter dans des tailles différentes. Pour mon modèle il suffit d’interchanger les aiguilles et le tour est joué. Ca permet dans un premier temps de bien voir la différence entre les aiguilles, leur utilité.

Si comme moi au tout début vous découvrez le concept alors voilà quelques bases qui devraient vous aider à vous déterminer dans vos achats.

Le choix de l’aiguille est déterminé par le type et l’épaisseur du fil que vous choisirez. Plus votre fil sera gros plus votre aiguille devra l’être elle aussi.

Ensuite les chiffres qui apparaissent sur le support 2,4,6,8,10,12, vous indiquent la profondeur du point c’est à dire la grosseur de la boucle. Plus le chiffre est petit plus la boucle est grosse.

Petite précision et pas des moindres le punch needle se travaille sur l’envers de la broderie. Cela signifie que vous devez dessiner votre modèle sur l’envers et que vous ne verrez vos boucles qu’une fois la broderie retournée.

Attention lorsqu’on brode il faut enfoncer l’aiguille à fond puis quand on la ressort il faut frôler le tissu avant de la renfoncer. Dans le cas contraire si le fils est trop lâche la boucle ne se fera pas. Autre élément auquel il faut être attentif le fils ne doit pas être en tension auquel cas là non plus la boucle ne se formerait pas.

Lorsque vous avez terminé de broder vous devez fixer votre travail en posant un tissu thermocollant sur l’arrière du tissu.

Toujours en ce qui concerne le matériel il faut bien choisir soin tissu. Surtout ne pas prendre du 100 %. Le tissus serait trop fragile et se déchirerait sous les coups d’aiguille. Il faut préférer un tissu avec au moins 70 % de polyester.

Dernier élément munissez vous d’un tambour à broder car sinon vous ne pourrez pas faire du punch needle. Le tissu doit impérativement être tendu.

Voilà une brève présentation et je vous propose de jeter un coup d’œil sur le blog vert cerise où vous trouverez des références pour obtenir les produits spécifiques tels ceux proposé par Amy Oxford.

Voici mes premières réalisations. Hâte de recommencer.

Pour le cœur comme pour le flammant rose j’ai mixé points plats et boucles pour jouer sur les reliefs.

Seul bémol pour ces premières réalisations le tissu qui n’était pas adapté et qui s’est donc déchiré par endroit…

 

 

 

Summer headband Projet DT Fiskarette numéro 1

Comme je vous l’avais annoncé j’ai été selectionnée pour faire partie de la desing team de fiskars du 1er juillet au 31 octobre 2018. Je vais donc partager avec vous le premier tuto réalisé, le headband.

Vous pouvez également découvrir le tuto sur la page facebook fiskars

Projet DT Fiskarette numéro 1

Thème de la création : Accessoires

Outils Fiskars :

– Combiné CutterRotatif (Ø45 mm) et Règle (12″x12″) – (réf 1016264) –
Ciseaux Classic Coupe-fil, droitiers & gauchers 12,5 cm – (réf 1005132)

Autres outils : Machine à coudre, Règle, Épingles.

L’été est enfin là, sortons les jolies robes et pourquoi pas y assortir un head band fait maison ? Voici un petit tuto pour le réaliser en un tour de mains avec peu de tissu.
Fournitures et du matériel utilisésbtr
Matériel nécessaire :
Deux bandes de tissu de 55cm par 20cm
Fils de la même couleur que le tissu
Un élastique à cheveux.
– Combiné CutterRotatif et Règle
Ciseaux Classic Coupe-fil
Machine à coudre.
Épingles.
Tapis de découpe auto cicatrisant.
règle.
Etape n°1

A l’aide de la règle de découpe avec cutter rotatif intégré couper vos bandes tissus (2 bandes de 55cm de long sur 20cm de large). J’ai plié mon tissu car on peut couper plusieurs épaisseurs en même temps avec le cutter.

 


Etape n°2

Plier vos bandes bord long vers bord long endroit contre endroit.

btr
Etape n°3

Coudre le long du bord long.
Etape n°4
Retourner la bande ainsi obtenue sur l’endroit. Répéter l’opération pour la deuxième bande. Vous obtenez ce qui apparait sur la photo précédente.
Etape n°5

Plier chaque bande en deux

btr
Etape n°6

Croiser les deux bandes l’une dans l’autre comme sur la photo.

btr
Etape n°7

Insérer l’élastique dans une des deux bandes pliées. Coudre les deux extrémités de la bande.

 


Etape n°8
Glisser l’élastique dans la deuxième bande et coudre les extrémités de cette bande.

btr

Etape n°9

Couper les petits fils qui dépassent, vous allez voir si vous les connaissez pas ces petits ciseaux sont géniaux.

btr

Etape n°10
Pour une jolie finition pincer l’élastique entre les deux épaisseurs de bande au niveau de la dernière couture . Coudre.
Faire de même au niveau de la deuxième bande.

btr
Etape n°11

Vous obtenez ceci :

btr

Conclusion :

Voilà vous êtes prête pour l’été. Vous remarquerez avec les photos ci-dessous qu’on peut obtenir des effets différents selon la largeur de nos bandes de tissu. Maintenant à vous de jouer.

 

 

Le monstrozore

Bon je n’ai rien inventé c’est au court d’une de mes ballades sur Pinterest, oui encore….! que j’ai croisé cette cousette.

Ces petits monstres ou autres « personnages » m’avaient fait sourire et étaient restés dans un coin de ma tête. Jusque là je ne pensais pas un jour avoir recourt à ce système pour prolonger la vie des jeans des enfants.

C’était sans compter sur l’école, les copains et les glissades sur les genoux. Et voilà que je me retrouve avec un premier pantalon coupé. Je me suis résignée et je l’ai transformé en short pour cet été. Et quelques semaines plus tard bime une deuxième victime arrive près de ma machine à coudre pour être soigné. 

Là je me suis dit aller c’est l’occasion de s’amuser. Et me voilà partie à découdre la partie extérieure de la jambe blessée. Juste de quoi mettre le tissus à plat pour coudre facilement.

J’ai pris du tissus blanc, plié une bande de 3cm de large en deux endroit contre endroit et j’ai cousu des zig zags irréguliers (les dents!). J’ai retourné le tout en veillant à bien enlever l’excédant de tissus et repousser les pointes à l’aide d’une aiguille à tricoter.

j’ai cousu ce morceau sur le haut du trou.

Etape suivante découper deux yeux de tailles différentes les fixer au point de bourdon (zig zag très serrré) et au centre un point noir quelque peu décalé pour le coté monstrueux. 

Enfin dernière étape avant les essayages la langue ! Et ben oui les monstres aussi ont une langue. je prends une bande de 5cm de large sur 10cm de long je la plis en deux dans le sens de la longueur et je couds la langue. En fait  je couds un U en partant des extrémités de la bande. Ensuite je coupe les excédants de tissu, je crante dans les arrondis et je retourne. 

Plus qu’a fixer la langue sur le jean. En choisissant un fil de la même couleur que les dents j’ai pu fixer solidement les deux morceaux au jean.

Voilà le résultat qu’en pensez vous? Ca vous tente vous aussi? 

IMG_20180404_141316.jpg

 

Éponge de bain diy et tuto

J’ai mis à profit les vacances pour réaliser un projet que j’avais repéré il y a bien longtemps :  une éponge de bain, ou fleur de douche comme vous voudrez,au crochet.

J’adore les éponges de bain mais j’en avais marre des éponges du commerce en plastique qui se déchirent d’un rien donc je me suis lancée. J’avais déniché quelques tutos sur pinterest vous pouvez regarder sur ce blog par exemple .Mais au final une fois qu’on a compris le système on adapte en fonction de ses goûts ou de ses besoins.

J’ai réalisé deux modèles dans des restes de laine et le résultat me plait.  C’est certainement mieux dans du coton me direz-vous mais bon pour une première je suis contente.

Si vous souhaitez vous lancer n’hésitez pas c’est un modèle très simple en revanche ça prend pas mal de temps et c’est très gourmand en laine !!!

C’est un très bel objet qui trouvera sa place sans problème dans nos salles de bain même si elle reste un simple objet de décoration.

img_6772

Aller je vous explique comment procéder :

choix du fil et du crochet  :  selon vos envies et plus le fil sera gros plus l’éponge sera volumineuse.

première étape  ;  réaliser un noeud magique puis une chainette (50 mailles) qui servira ensuite à accrocher l’éponge.

une fois vos mailles réalisées vous vous retournez vers le noeud magique du départ.

Pour le premier rang vous réalisez 20 mailles dans le cercle vous fermez par une maille coulée.

pour le rang 2 vous commencez par monter trois mailles en l’air (ça sert à arriver au même niveau que votre bride que vous allez réaliser ensuite . ) ensuite vous faites 2 brides dans la même maille que votre chainette précédente.

Puis vous allez réaliser 3 brides dans chaque maille du tour précédent. ainsi vous obtenez 60 brides à la fin du rang. Vous terminez par une maille coulée pour  fermer le rang.

Et voilà vous n’avez plus qu’à répéter cette opération pour obtenir , selon le volume désiré 4 ou 5 rangs.

A titre indicatif vous obtiendrez  :

  • pour le rang 3  180 brides
  • pour le rang 4 540 brides
  • pour le rang 5 720 brides (je vous avais dit que c’était long!)
 voilà alors merci  aux autres bloggeurs et leurs tutos et si vous aussi vous tentez l’aventure partagez vos réalisations !
A bientôt

Petits petons 

Petit post mais c’est surtout pour partager avec vous mon premier test de petits chaussons en cuir. 

Ca fait très longtemps que j’avais envie d’essayer de réaliser ces petits chaussons mais par manque de temps et autre je n’étais pas passée à l’action.

C’est chose faite maintenant et je suis ravie du modèle que j’ai trouvé .Prochaine étape j’essaye de faire des petits appliqués sur chaque pied ! 

Si l’aventure vous tente vous pouvez trouver des patrons et des explications très claires Ici et .

Bon et voici des photos de mon test numéro 1 

Pochette ITH

Coucou me revoici me revoilà avec ma toute dernière réalisation une petite pochette ITH. Certains d’entre vous sont peut-être comme moi il y a peu et se demande ce que veut dire ITH. C’est un terme de broderie qui signifie In The Hook c’est à dire dans le cadre. Cette terminologie fait référence à  une broderie entièrement réalisée dans le cercle. 

Du coup lorsque la broderie est terminée il ne reste qu’à coudre les côtés de la pochette. 

J’ai choisi d’apporter quelques modifications pour que l’ensemble soit plus fini parce que le similicuir c’est sympa mais l’envers n’est quand même pas top.

Donc au lieu de coudre les côtés en pliant simplement la pochette j’ai cousu en pliant le tissus endroit sur endroit. J’ai ainsi obtenu les coutures à l’intérieur.

Ensuite j’ai posé un morceau de similicuir envers contre envers sur le rabat. J’ai cousu une ligne parallèle à la ligne de bordure du rabat ce qui m’a permis de fixer les deux morceaux ensembles.

Et voilà ce que j’obtiens. C’est une première donc c’est perfectible mais je suis déjà contente du résultat .

Une poule sur un mur …

Il y a longtemps très longtemps j’avais trouvé sur pinterest un modèle de broche poule 🐔 trop Mimi . 


Mais le problème c’est qu’à chaque fois que j’essayais d’aller sur le lien impossible de trouver les explications…. 

petit problème supplémentaire et non négligeable à cette époque là je ne savais pas tricoter. 

Entre temps ma douce belle maman m’avait confectionné un magnifique Gilet modèle de la maison Victor et pour le fermer elle m’avait fait une broche poule !!!!!

Et Oui elle avait été plus douée que moi et elle avait trouvé les explications .

Comme depuis quelques (petites) années je me suis essayée au tricot et que j’aime ça je me suis dit que moi aussi j’allais tenter de confectionner la bébête 😜 

Apres un appel au secours à ma belle maman j’étais parée à me lancer.

Alors voici ma première tentative ( et non la dernière ) de Mme Poulette . 

Par contre vius l’avez vu sur le modèle de base le bec et les pattes sont en plastique. Tout comme ma belle maman j’ai préféré les faire au crochet.

Pour le modèle de la poulette voici la marche à suivre ( en anglais mais ça ne devrait pas déranger les adeptes du tricot je pense )  : 

This project shows you how to make a brooch with traditional knitting and crochet alongside altered everyday objects. Change the colour to suit your own taste or use the starting point to make a beaked creature of your own design.

What you will need

Materials

● light blue cotton yarn

● white cotton yarn

● kilt pin 10 cm (3.9 in) in length

● feet from an Easter chick toy

● one yellow Rawlplug®

● blue merino felt

● two small blue beads

● cotton thread (same or similar colour to the beads)

Tools and objects

● 2 mm (0.08 in) crochet hook

● 2-3 mm (0.08-0.1 in) knitting needles

● sewing needle (big enough for yarn)

● spray paint for metal in dark blue

● end cutters

● scrap paper or newspaper

Variation

Changing the colour of the yarn can change the character of the bird brooch. Try using a black yarn to make a blackbird brooch or brown and red for a robin. You might like to use different thicknesses of yarns and needles and try using a plain knit or stockinette stitch to create a different surface.

Health & safety

Take care when spraying the kilt pin. Make sure you use the paint in a well-ventilated area and always read the instructions on the can

Step 1 Undo the fastening on a 10 cm (3.9 in) kilt pin. Place on a piece of scrap paper and spray one side with the metal spray paint. Leave to dry and then turn the pin. Spray the other side and leave to dry. Always follow the specific instructions on the spray can as drying times vary and you may also need to apply more than one coat of paint.

Step 2 Take your light blue yarn and your crochet hook. Tie a knot around the bottom section of the kilt pin next to the loop (not the side that will be pinning onto your garment). Make sure you leave a 10 cm (3.9in) piece of yarn to secure later. Ensure that the kilt pin is fastened when you are handling it.

Step 3 Hook the yarn around the pin, making a loop to crochet into. Hook the loop and wrap round the pin, drawing another loop through, until the whole lower section of the pin is covered.

Step 4 Next take your knitting needles and, where the crochet ends, use the yarn to put a slip knot onto the needle.

Step 5 Cast on a stitch by holding the needle with the slip stitch in your left hand and the free needle in your right hand. Insert the right needle through the front to the back of the slip knot. Next take the yarn around the right needle and pull through a stitch and then put the stitch onto the left needle. Repeat this until you have 23 stitches in total.

Step 6 Next, take the right needle again and slip it into the first stitch from the front to the back. Take the yarn around the right needle from back to front and then use the right needle to draw a loop through the stitch and transfer to the right needle. This is a knit stitch.

Step 7 Take the yarn and place it in front of the right needle. Slip the right needle into the next stitch on the left, but at the front this time. Take the yarn and loop it around the right needle from the right to the front. Bring the right needle out, catching the loop of yarn through the stitch. Transfer this onto the right needle. This is a purl stitch.

Step 8 Take the yarn to the back of the right needle and repeat the knit stitch. Continue alternating from knit to purl until all the stitches are on the right needle. Then take the right needle and transfer it to your left hand and stitch another row as before – knit, purl, knit, purl and so on.

Step 9 Continue until your knitting grows in length to 5 cm (1.9 in.). By alternating the stitches you are creating a pattern known as moss stitch. This only works with an odd number of stitches. With an even number the pattern will look very different and is known as rib stitch.

Step 10 Cast off by knitting the first two stitches onto the right needle. Then use the tip of the left needle to hook the first stitch over the second, off the needle. Knit another stitch so you have two on the right. Hook the first over the second again. Continue until you have cast off all the stitches. When you are left with one you can pull the yarn through to knot in place.

Step 11 Cut off a 60 cm (24 in.) length of the yarn. Stitch the loose edge of the knitting around the kilt pin with the shorter length of yarn.

Step 12 Fold the bottom edge of the knitting in half and stitch together. Run the yarn back along where you have stitched.

Step 13 Fill the pocket you have created with blue merino felt and sew along the top to seal the felt inside.

Step 14 Stitch on the feet and Rawlplug® beak with the same yarn. You may need to snip away some of the Rawlplug® with end cutters if you find it too long. Both the feet and beak should stitch into place quite easily. You will be able to poke the beak into the knitting before you secure it with stitches.

Step 15 Last, create the eye by stitching a French knot into either side. Tack the white cotton into place where you want the eye, and twist the yarn around the sewing needle three times. Then pass through near the same hole while holding the length in place with your left thumb, so that it pulls through neatly. Repeat this on the other side and then stitch the two beads into place over the top. Any loose threads or yarns can be stitched in and out of the knitting to secure.

 Le modèle en réalité n’est rien de plus qu’un carré plié en deux dans le sens de la diagonale ! 

Pour la réalisation du bec au crochet: 

Faire une chaînette de 4 mailles

Revenir en arrière en faisant trois mailles coulées dans les trois premières mailles.

Une fois au point de départ répéter l’opération. Et voilà le tour est joué vous avez votre bec ! 

Pour réaliser les pattes au crochet : 

Le principe est le même que pour le bec.

On monte une chaînette de 7 mailles on revient en mailles coulées dans les trois suivantes.

Arrivé au point départ ( on a trois mailles coulées à droite et trois mailles à gauche) on recommence pour obtenir la deuxième griffe : 

On fait une chaînette de 4 mailles et on revient en arrière en mailles coulées sur les trois mailles.

On revient ainsi au point de départ. À ce stade on a deux griffes à droite et trois mailles à gauche.

On fait la troisième griffe de La même manière en montant trois mailles, on revient en mailles coulées mais cette fois on revient jusqu’au debut de notre ouvrage on coule donc 6 mailles.

Il ne vous reste plus qu’à tout reprendre depuis le début pour former la deuxième patte. 

Attention ne coupez pas le fil! Ne fois de retour au point de départ vous recommencez en montant vos 7 mailles.

Voilà  jespere que ce petit post vius aura donné envie de tenter l’aventure ! 

A bientôt